Sima

En espace inconnu

Re: Sima

Messagede khaadaric le Sam 25 Juin 2011 10:02

MdJ a écrit:Perplexité. L'être reflua un peu, sensible à la détresse et à la confusion du soldat, conscient de sa fragilité. Khaadaric avait le sentiment d'être en face d'un être semi intelligent, une sorte de gros chien qui semblait fort déçu de ne pas avoir affaire à ses maîtres. Un vieux chien de garde, malade, fatigué, mais doté encore de solides dents.
L'être reflua mais reformula ses questions. Les mots flottèrent à la surface de son esprit : Qui était il ? Que voulait-il ? Où étaient le maître ? Pourquoi le déranger dans son agonie ?

khaadaric, toujours sous le coup de la parturbation ne savait pas s'il pensait à voix haute ou s'il parlait.

Dans mon entourage, on me nomme Lieutenant Khaadaric, je suis un officier militaire. Je remplace le maitre antique.
Il nous a laissé ce bracelet pour venir jusqu'ici.
Les kiffs et les antiques ennemis juré des kr'lls sont de nouveaux sur le pied de guerre.
Le maitre à dit à khaadaric que la solution pour arrêter la guerre était ici.
Je suis la pour ça. Remplacer le maitre et faire arrêter la guerre.
La solution ultime, le maitre m'a parlé de la solution ultime.
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Sima

Messagede MdJ le Sam 25 Juin 2011 11:59

Hésitation. Doute. Méfiance.


Les tentacules qui menaçaient les autres se rapprochèrent. Avec lenteur. Elles s’ouvrirent en corolle, pénétrant avec une irisation passagère leurs champs de force, se collant à leur peau. C’était tiède et ça se rependait sur eux, comme une seconde peau.

Ce sont des mots de feu qui s’inscrivirent dans l’esprit du soldat et de ses compagnons.

Visiblement la créature maîtrisait de mieux en mieux ses schémas mentaux.

Etres – Machine. Vous êtes des hybrides. Vous n’êtes pas mes maîtres. Servez-vous nos ennemis ? Qui sont les Kiffs ?

Kiff ? Les serviteurs … Khaadaric vit brièvement une image qui flotta dans son esprit. Des créatures courantes, des sortes d’oiseaux bipèdes aux ailes vestigiales, des créatures animales qui chassaient en bande, des prédateurs charognards opportunistes parcourant un paysage rocailleux. Sans le moindre doute un air de famille avec les Kiffs.

Une autre image. Des Kiffs presque ceux qu’ils connaissaient. Vêtus de robes noires, ombres furtives parcourant des palais de nacre, d’os de tissus vivants, serviteurs discrets des maîtres, créatures sur la voie de l’intelligence, plus des animaux mais pas encore dignes de rejoindre la communauté des K’r’ll.

Les K’r’ll, les maîtres … des créatures de toutes formes, anthropoïdes, insectoïdes, d’autres plus bizarres encore, tous nimbés de lumières, imprégnés d’un flux qui les régénérait, assurait un lien vivant, tangent, qui les réunissait.

Réunion. Le lien. Des centaines d’étoiles, de mondes, réunis par de grands navires vivants, aux grandes voiles solaires qui assuraient un flux régulier et millénaire d’échanges, de transport, pendant que les K’r’ll qui le désiraient sommeillaient dans leur cocon de chair, attendant que l’arrivée, le renouveau. Des kiffs, parcourant les navires, des serviteurs qui assuraient les besoins de ceux-ci, menant leur vie parallèle, ignorés des K’r’ll.

Le déclin. Ils firent un saut en arrière, dans le temps, dans l’espace.

Les K’r’ll.

Leur planète natale.

Leurs premières expériences alors qu’ils n’étaient encore qu’une seule et même espèce. Des créatures grandes, filiformes, à trois jambes, ressemblant à des phasmes dressés. La forme initiale des K’r’ll.

Les premiers serviteurs. Des créatures mécaniques. Des esclaves cybernétiques. Une civilisation de machine, esclaves des K’r’ll. Des êtres adaptables, auto réparables, des nanomachines semi-intelligentes.

Des jouets pour les K’r’ll. Des expériences abandonnées et conservées pour l’histoire sur leur planète natale. Cantonnées sur celle-ci. Pour l’histoire. Pour ne pas détruire ce qu’ils avaient créés quand ils avaient fait le choix du vivant au détriment des machines.

Le flot des millénaires qui s’écoulait.

La race originelle des K’r’ll qui disparaissait, remplacée par celles de leurs serviteurs biologiques, des autres créatures intelligentes qu’ils avaient inclue dans leur civilisation.

Ces K’r’ll de substitution qui eux même finissaient par être de moins en moins nombreux, de moins en moins présents. Les mondes qu’ils avaient dominés, créés parfois, qui retournaient en jachère …

La révolte.

Alors que les derniers K’r’ll tentaient de défier la mort de leur civilisation une dernière fois, leurs premiers serviteurs mécaniques se rebellaient. Massacre. Les quelques K’r’ll encore présent sur ce monde musée se voyaient éradiqués en quelques heures par leurs serviteurs cybernétiques.

Une intelligence impitoyable, globalisée désirant survivre au déclin de ses anciens maîtres, de ne pas être éradiqué comme les K’r’ll l’avaient couchés sur leur testament de civilisation.

Une ultime guerre.

Des navires avaient convergé vers la planète, les ultimes armes de guerre d’une civilisation mourante. Des armes vivantes millénaires contre une civilisation naissante mécaniste qui désirait vivre, s’étendre et concevait une haine féroce contre ses anciens maîtres.

Des armes lancées à la va vite, une solution d’urgence, pour éviter que la menace ne se répande, le temps de trouver une arme adaptée.

Un trou noir énorme naissant au sein du soleil, accompagné d’un chapelet de trous noirs plus petits, dans lesquels basculaient les planètes, les navires, qui absorbait toute vie, ennemis comme alliés, serviteurs, esclaves, maîtres dans une même tombe gravifique.

La paix. L’agonie finale. Les K’r’ll disparaissaient, ne laissant derrière eux que quelques forteresses, des lieux vivants construits pour défier le temps, mais qui millénaires après millénaires se rétractant de plus en plus profondément, s'enkystant au sein des planètes, finissaient par mourir les unes après les autres.

Ils virent brièvement une carte du ciel dont les points rouge signalant ses semblables s’éteignaient les uns après les autres.

Tristesse. Certitude que c’était la fin aussi pour lui. Agacement de leur présence. Inquiétude. Les esclaves rebellés étaient de retour.

Une nouvelle carte du ciel apparue. Ils reconnurent la configuration des étoiles. Les mondes vivants y brillaient comme des joyaux avec un éclat en rapport direct avec leur richesse. Là c’était l’espace Kiffish. Une marée noire s’y étendait, couvrant dés à présent la moitié de leur espace et dont des avancées menaçait la république, l’espace de l’Alliance, bientôt celle de l’empire et dont une pointe dardait dans leur direction. La pointe d’obscurité était entourée d’étincelles. Des navires comprirent-ils : des navires qui se battaient, freinaient l’expansion géométrique de l’invasion.

Tous ceux qui étaient présent en bas virent ceci.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Sima

Messagede Gurvan le Sam 25 Juin 2011 12:20

MdJ a écrit:Les K’r’ll, les maîtres … des créatures de toutes formes, anthropoïdes, insecticides

// Ca doit plutôt être insectoïde :P

Gurvan vit avec une inquiétude croissante les pseudopodes de la créature s'approcher de ses compagnons, et poussa un cri d'alarme lorsqu'ils entrèrent en contact avec eux, se jouant de leurs combinaison-champ comme le bracelet l'avait fait de l'armure énergétique de Khaadaric :

"Borglub de schmirn ! Qu'est-ce qui se passe ? Khaad, Khrys, répondez ! Djal, Manchu, Mayaul, ça va ?"

MdJ a écrit:... (analepse) ...
Tous ceux qui étaient présent en bas virent ceci.

// Vous me raconterez, les gars ? ;)

Il fut vaguement rassuré de ne pas les voir s'écrouler inanimés ni se dissoudre dans des sucs acides avec des hurlements d'agonie. Il scrutait les projections TriD, attendant une réaction...
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Sima

Messagede MdJ le Sam 25 Juin 2011 12:24

Gurvan a écrit:// Ca doit plutôt être insectoïde :P


// je corrige.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

Re: Sima

Messagede Djal Gorda le Dim 26 Juin 2011 02:37

Djal sentit la substance organique fondre sur lui, pénétrant le champ de protection de sa combi NT6...

oO(Pas gloups...)

L’anxiété bloqua son esprit... puis des perceptions, des éclats mémorielles l'envahis.
La chose gardienne essayait de communiquer : curiosité, méfiance, peur, inquiétude, fatalité, espoir...

Djal tenta de réunir ses pensées, comme s’il écrivait sur une grille de transcodage... sur une matrice d'émotion...
Chaque émotion dans une case…Chaque case indexée à un nombre premier...

Il affina ensuite des sous-items en y juxtaposant des variables biométriques...
Djal tenta d’élaborer une pensée matricielle, simple et efficace... Il connaissait le langage technique des -‘.’- et il s'en inspira...

Il bascula Sixuit en mode symbiose... La conscience liquide de Sixuit inonda son cerveau...

[PV-Gurvan-Crypté] "Gurvan, ça peut aller... le gardien nous test... bascule l'abécédaire... je tente une communication avec le blob"
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: Sima

Messagede Gurvan le Dim 26 Juin 2011 08:21

DJAL GORDA a écrit:[PV-Gurvan-Crypté] "Gurvan, ça peut aller... le gardien nous test... bascule l'abécédaire... je tente une communication avec le blob"

Monsieur Antillès établit la liaison entre les deux bases de traduction et les minicoms de ces compagnons :

"Globule est apparemment hors-service, tu ne pourras pas t'en servir pour communiquer. Je vous passe les liens vers les deux fichiers linguistiques. Celui nommé 'Grink' correspond au langage utilisé par Baser sur Estébois. L'autre est inconnu. Ca peut être du K'r'll... Ou pas. La bibliothèque CT assurera la traduction via vos persocs."
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: Sima

Messagede khaadaric le Dim 26 Juin 2011 12:02

MdJ a écrit:Hésitation. Doute. Méfiance.


Les tentacules qui menaçaient les autres se rapprochèrent. Avec lenteur. Elles s’ouvrirent en corolle, pénétrant avec une irisation passagère leurs champs de force, se collant à leur peau. C’était tiède et ça se rependait sur eux, comme une seconde peau.

Ce sont des mots de feu qui s’inscrivirent dans l’esprit du soldat et de ses compagnons.

Visiblement la créature maîtrisait de mieux en mieux ses schémas mentaux.

Etres – Machine. Vous êtes des hybrides. Vous n’êtes pas mes maîtres. Servez-vous nos ennemis ? Qui sont les Kiffs ?

Oui je suis un hybride.
Je ne suis pas un des maitres, ils ont disparu il y a longtemps.
Ils ont laissé un héritage pour contrer leur ennemis.
Ils savaient qu'ils allaient revenir.
Je ne suis pas un maitre mais en aucun cas, je ne sers leurs ennemis.
Les kiffs sont d'anciens serviteurs qui se sont aussi rebellés contre les maitres.
La menace plane, les maitres le savaient.
Nous sommes ici pour contrer la menace, comme l'on fait les maitres il y a fort longtemps.

Je me retourne vers mes compagnons et les dévisage un à un.
Après un court instant...et un clin d'oeil pour Khrys.

S'il faut un sacrifice d'un hybride pour vous faire comprendre que nous ne servons pas l'ennemi alors prenez ma vie.
Laissez mes amis partir en paix et éradiquez le mal qui a tué jadis vos maitres.
Ouvrez la voie de l'arme ultime à mes amis en échange de ma vie.

Khaadaric venait de parler sur un ton solennelle.
Faut pas pousser mémé dans les ordis !!! geek man
Avatar de l’utilisateur
khaadaric
 
Messages: 1224
Inscription: Dim 5 Oct 2008 16:00

Re: Sima

Messagede Mayaul Jack le Dim 26 Juin 2011 18:02

Gardien Lumineux a écrit:Hésitation. Doute. Méfiance.


Les tentacules qui menaçaient les autres se rapprochèrent. Avec lenteur.

Mayaul malgré les ondes positives qu'il tentait d'envoyer à la bestiole, éprouva un poil de terreur...

Gardien Lumineux a écrit:Elles s’ouvrirent en corolle, pénétrant avec une irisation passagère leurs champs de force, se collant à leur peau. C’était tiède et ça se rependait sur eux, comme une seconde peau.

Un poil? un manteau plutôt... ou une moquette, une belle moquette du genre de celle équipant le Palais Impérial sur Prima, il n'y était jamais allé mais on disait d'elle qu'elle faisait plusieurs centimètres d'épaisseur et la rumeur courait que si on y laissait tomber un œuf de margoule, il ne se cassait pas, par les dieux antiques et les testicules des grands vers pourpres! quelle était cette chose!
Gardien Lumineux a écrit:Ce sont des mots de feu qui s’inscrivirent dans l’esprit du soldat et de ses compagnons.

Penser à quelque chose d'agréable... hum... des oeufs de margoule, il se remémorait la première fois qu'il en avait mangé, ce liquide chaud et gluant, c'était vraiment exquis...
Gardien Lumineux a écrit:Etres – Machine. Vous êtes des hybrides. Vous n’êtes pas mes maîtres. Servez-vous nos ennemis ?

Non mais elle va se calmer! Hé, ho! je suis pas venu jusqu'ici pour me faire traiter d'hybride par une étoile de mer lumineuse, bordel! faudrait voir à arrêter un peu de déconner, là... non mais sans blague! encore si j'avais été volontaire pour le matos, je dis pas mais moi j'ai rien demandé et maintenant je me fais insulter! :? Oups... euh... je retire "étoile de mer lumineuse"? :(

:roll:
Avatar de l’utilisateur
Mayaul Jack
 
Messages: 147
Inscription: Ven 20 Mai 2011 11:23

Re: Sima

Messagede Djal Gorda le Dim 26 Juin 2011 20:10

Djal reçu les matrices linguistiques que Gurvan venait de décoder et il intégra le langage supposé k'r'll dans son schéma de pensée matriciel... Sixuit et Djal formait désormais une entité biologique "plus bio, que logique" * : un ordinateur humain, à l'instar d'un super menta...

Djal savait que c'était dangereux... Qu’à cette saturation, son cerveau n'allait pas tenir bien longtemps... quelques heures pas plus !

Djal agença une première matrice :

Gardien / K'r'll / Ami
Etre / Ami / Homme
Ami / Homme / K'r'll

Puis une seconde transcrit selon la grille de langage fournis par Gurvan

_\\-. */-....III//:: -
:: . :: ...//_\\
\\ -_-_..II / //--II\.

* // j'espère qu'il n'y a pas de copyright...
"J’adorerais changer le monde, mais il ne veut pas me fournir son code source..."
Avatar de l’utilisateur
Djal Gorda
 
Messages: 617
Inscription: Sam 4 Déc 2010 09:59
Localisation: 59, Lille

Re: Sima

Messagede MdJ le Lun 27 Juin 2011 00:11

La créature écoutait.

Les déclarations emphatiques de l’un. Les sentiments de révolte de l’autre. Les codes du troisième.

Il sondait leurs âmes, d’une manière bien différente de ce permettait la télépathie familière à certains. En échange ils percevaient les sentiments qui agitaient la créature.

Résignation. Désespoir. Les maîtres n’étaient plus là. Le danger menaçait. Il était si fatigué. Et ces êtres imparfaits qui sollicitaient son aide. Mais l’un d’entre eux portait un bracelet de commandement, dument imprégné.

Il était semi intelligent, a la fois pleinement conscient de sa fin proche et pourtant programmé sans la moindre possibilité de choix à accomplir sa mission.

Il se referma sur lui-même pendant de longues secondes.

Je ne peux vous aider. Je ne peux plus. Mes cellules sont mourantes, mes réserves épuisées. Créer un navire pour transporter l’arme est tout simplement au dessus de mes forces.

Ils eurent une vision d’une grotte quelque part sur la planète où les os de grands navires autrefois vivant achevaient de se fossiliser.

Ils perçurent une immense tristesse que la créature partagea avec eux. Elle avait échoué dans sa garde millénaire.
Avatar de l’utilisateur
MdJ
 
Messages: 2873
Inscription: Mar 12 Jan 2010 10:02

PrécédenteSuivante

Retourner vers Au delà des frontières


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron