Page 25 sur 26

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Lun 29 Aoû 2011 21:29
de MdJ
DJAL GORDA a écrit: Djal lança brutalement son verre au pied de l’esclave, et s’avança vers M Baser… s'empara du Medkit et le déploya tandis que Khrys examinait mentalement M Baser...]


Le précieux verre explosa aux pieds de l’esclave kiff qui enchainé comme il l’était ne put éviter les éclats et le liquide qui tacha sa robe, provoquant un piaillement désolé alors qu’il se mettait à ramasser les morceaux et à éponger le liquide.

Khrys sonda comme il put les pensées de monsieur Baser … (for your mind only) et essaya de le soigner au mieux avec l’aide de Djal. Pas facile avec ces médicaments hétéroclite et ce d’autant plus qu’il avait la certitude qu’il avait été drogué. Il hésita et opta pour un antidouleur léger. … Au moins il ne ferait pas de surdosage.

Disons le, l’éclat de Djal avait provoqué un regain de tension. Dans un ensemble parfait les armes s’étaient pointées sur eux, sur leurs têtes. La tension musculaire de Mayaul n’avait pas échappé à la garde prétorienne du Prince. Douteux qu’il puisse aller jusqu’au bout de ses chevaleresques intentions sans être abattu comme un lupus d’Akim.

Les kiffs étaient tendus comme des cordes à piano et la musique que jouaient leurs mâchoires crissantes n’avaient rien de sympathique.

Même le prince s’était redressé, quittant la pose alanguie qui avait caractérisée le début de l’entretien. Son capuchon avait glissé en arrière, révélant une tête nue, évoquant celle d’un oiseau charognard déplumée

Il avait tendu le doigt vers Djal alors que celui-ci entamait la seconde partie de sa diatribe.

DJAL GORDA a écrit:"Je ne soignerais pas son esprit... Je ne trahirais pas M Baser à votre avantage... Je sais que vous ne comprennez pas... Nous sommes des Corsaires et "L’honneur" ..."


… Il n’alla pas plus loin.

Monsieur Baser, avait levé une main. Molle, épuisée, elle avait malgré tout réussie à gifler monsieur Gorda. Cela ne lui fit pas mal, surtout à travers le champ de force.

Jilm Baser avait relevé les yeux en direction de l’infonaute. Il bredouilla d’une voix épuisée.

Monsieur Gorda, vous êtes un imbécile indigne de me servir. Vous êtes ren-vo-yé. Renvoyé dans vos foyers pour festoyer, cesser de larmoyer et de nous ennuyer Hrggrgrrr

Le prince replia le doigt. Et tourna la tête en direction de monsieur Antillès. Vous cautionnez ce genre d’attitude chez vos subordonnés chasseur Antillès ? Les Kiffs n’avaient pas baissés leurs armes.

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Lun 29 Aoû 2011 22:53
de Gurvan
Monsieur Antillès planta ses yeux dans ceux du Prince Sikkmakva. Il remonta de nouveau sa manche, pointant négligemment le canon de son blaster appareillé vers le chambellan. Il laissa passer quelques instants, avant de répondre froidement :

"Monsieur Gorda n'est mon subordonné que dans le cadre des opérations à bord de notre navire. Ailleurs, il est mon égal. Il a été engagé par Jilm Baser comme nous l'avons également été. Je lui dois même la vie, puisqu'il m'a prodigué les premiers soins sur Estébois lorsque j'ai été victime d'une attaque terroriste."

Il fit une pause :

"Maintenant, Votre Altesse, je vous prie respectueusement d'ordonner à vos subordonnés de baisser leurs armes. Je n'accepte pas d'être menacé de la sorte. Nous ne verserons pas le premier sang, mais si vos laquais ouvrent le feu sur nous, plusieurs d'entre eux éclateront en débris fumants avant que j'ai touché le sol."

Joignant le geste immobile à la parole, il commanda à sa pompe osmotique l'injection d'une dose de speed ainsi que la préparation de l'inhibiteur correspondant, au cas où la tension retomberait dans les prochaines secondes.

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Mar 30 Aoû 2011 11:26
de Khrys
Khrys sorti de sa transe telepathique un peu brutalement... le coup de Djal l'avait surpris.

Puis il vit l'assistance en état de tension, ses antennes télépathiques lui faisant affluer le stress environnent, Khrys dut prendre sur lui pour ne pas prendre ses jambes à son cou, mais resta jambes fléchies près de M. Baser.
Par réflexe ou pour se rassurer, il tâta une de ses bottes où il cachait toujours sa vibrodague... :mrgreen:

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Mar 30 Aoû 2011 11:42
de Mayaul Jack
Mayaul continuait de se tenir prêt à s'interposer entre les tirs des kiffs et Gurvan qui représentait le plus de puissance pour abattre le Prince.

Malgré tout, par PV crypté à tous: M.Baser a été clair, il ne faut pas se fier aux apparences, son esprit est là, derrière la douleur, derrière la folie post-traumatique, il nous a donné une mission, un ordre et cet ordre n'est pas de mourir ici en essayant de le sauver. Peut-être pourrons-nous trouver un arrangement avec les Kiffs quand le Nod sera détruit pour récupérer M.Baser mais en attendant la meilleure chose à faire pour l'aider est d'accomplir la tache qu'il nous a fixée.

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Mar 30 Aoû 2011 13:52
de Djal Gorda
Djal ne prêta aucune attention aux cliquetis des armes… et termina ses soins…

"M Baser... Je vais de ce pas lamper, jusqu’à la lie, le nectar de ma vie… et banqueter, sans vous je le crains, sous les voussures étoilées des clairs matins…"

Se tournant vers le prince, il fit la révérence…

"Si j’ai contrarié votre grandeur, c’est bien par étourderie… je ne suis qu’un modeste infonaute, humain… Je m’en remets votre juste magnanimité…"

Djal garda sa posture encore quelques secondes tout en redressant la tête… Il fit trois pas en arrière…

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Mar 30 Aoû 2011 20:28
de MdJ
Le prince dévisagea longuement l’infonaute avant de ramener doucement son capuchon sur son crane.

Sa voix surgie de l’obscurité de son capuchon.

Krrr … Excuses acceptées monsieur Gorda. Nous mettrons votre éclat sur le compte de votre état émotionnel instable, sur les tares propres à votre espèce et votre jeunesse.

Il s’appuya de nouveau au fond de son siège, reprenant son attitude détendu du début d’entretien. Les kiffs de l’assistance, les uns après les autres, baissèrent leurs armes.

Je crois que nous avons fait le tour des questions qui nous préoccupaient. Vous vouliez voir Baser, c’est chose faite.

Il jouait avec sa coupe … Cette réunion fût instructive pour chacun, j’en suis certain.

Il fit un petit geste de la main, vague, en direction de la sortie.

Quand vous serez prêt, mes navires vous guiderons à travers notre espace et donneront leur vie si nécessaire pour l’accomplissement de votre mission. Krrrrk … J’ai dit.

Qui sait si nous nous reverrons. Je ne vous dis donc pas au revoir, mais bien adieu comme vos traditions l’exigent.


Le chambellan, qui les avait accompagnés à l’aller, s’approcha d’eux, désignant la foule armée qui s’écarta imperceptiblement pour leur ouvrir un passage.

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Mar 30 Aoû 2011 22:03
de Gurvan
"Adieu, Votre Altesse..."

Gurvan se leva, fixa une dernière fois Jilm Baser puis, fidèle à sa réputation de farouche "Chasseur", tourna les talons sans marquer la moindre déférence envers le Prince kiffish.

Il reçut à ce moment le message de Khaadaric via son plot vertébral, et lui répondit de la même manière, cryptant la transmission de la manière habituelle :

Jilm Baser vivant mais victime d'une sorte de sidération mentale. Sans doute une technique d'auto-hypnose pour ne rien révéler aux Kiffs. Impossible de le libérer ni de se le faire confier. Réunion terminée. Faisons mouvement pour quitter le bord et revenir au Méphisto.

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Mer 31 Aoû 2011 00:45
de Djal Gorda
Djal fit demi tour... sans dire un mot...

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Mer 31 Aoû 2011 16:28
de Mayaul Jack
Mayaul suivit le mouvement tel le bon serviteur qu'il était.

Re: En route vers l'espace Kiffish

MessagePosté: Mer 31 Aoû 2011 20:11
de Manchu, le Fu
Manchu emboita le pas de ses compagnons bien heureux de quitter ce repaire de tueurs. Sans formec à contrôler, en bon mécanaute qu'il était, il se sentait nu comme un ver dans une situation de combat. Probablement comme les antiques chevaliers armurés.
Là, cerné de toutes parts, il avait vraiment cru que sa dernière heure était venue (par la faute d'un impulsif qui ne savait pas tenir sa langue) ...
Mais bon, il était sauf, ses compagnons aussi et ils pourraient donc tous ensemble ... sacrifier leur vie pour sauver la Galaxie (de la terrible menace surgie du passé, à savoir : les Bersekers.)
Un sursis de gagné donc !