11490 ; départ de Divine Endurance

Les petites et les grandes histoires arrachées aux replis du temps.

11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Nirtof le Jeu 28 Fév 2008 19:06

Le plus gros Lehouine jamais construit, Divine Endurance, a une masse de 100 millions de tonnes.
Conçu pour l'expédition Andromède, il est parti en 11490.


Est-il possible d'avoir plus d'infos relier a cette événement historique dans l'Empire Galactique?
Combien de temps prendra ce Lehouine pour atteindre sa destination?
L'objectif de cette mission était-il d'établir des colonies?
Cette mission serais-t-elle que pour explorer cette galaxie?
Quel sont les factions qui aurait des intérêts dans une tel entreprise?
Jeux Fictifs enr.
Avatar de l’utilisateur
Nirtof
 
Messages: 80
Inscription: Ven 15 Fév 2008 18:51
Localisation: Montreal,Quebec,Canada

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Nirtof le Sam 8 Mar 2008 18:36

Une troisième expédition est partie vers la galaxie d'Andromède en 11490. On prévoit son arrivée aux alentours de 11575, et son retour ... vers 11760.
extrait de
Encyclopédie Galactique Volume 1, EMPIRE GALACTIQUE Règles avancées, ESPACE, page 30, LE GRAND UNIVERS

Le voyage pour l'aller prendrais donc 85 ans mais le voyage de retour prendrais 185 ans.
Nous pourrions supposer que le retour prendrais le même temps que pour l'aller ce qui voudrais dire que l'expédition aura passé 100 ans a explorer la galaxie d'Andromède.
Jeux Fictifs enr.
Avatar de l’utilisateur
Nirtof
 
Messages: 80
Inscription: Ven 15 Fév 2008 18:51
Localisation: Montreal,Quebec,Canada

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Epstar Jdryk'll le Mar 11 Mar 2008 01:17

Je pense que c'est exactement ce que ça veut dire ...

Après on peut imaginer ce que l'on veut : ou l'équipage a opté pour un vaisseau "à génération" avec un renouvellement par la naissance du vieillissement et le décé de l'équipage d'origine, ou par une rotation de l'équipage grace à la cryogénie ... on fait un an de service et on est cryogénisé pendant trois ans ...
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Nirtof le Mer 12 Mar 2008 10:00

J'imaginais que si mon personnage devait vivre 85 ans dans un Léhouine, il aurait fallut qu'il embarque a 15 ans pour voir la Galaxie Andromède a 100 ans. Je suppose qu'une partie de l'équipage ne devait pas être constitué que de jeunes recrues des diverses Guildes. Surtout ceux dans la salle sphèrique des moteurs. Alors comment faire pour avoir des individus assez compétents pour mener a bien cette expédition?

Epstar Jdryk'll a écrit:... on fait un an de service et on est cryogénisé pendant trois ans ...


Cette possibilité permettrait de cumuler 21 ans environ de service et de passé 63 ans cryogénisé. ( 85/4 = 21, 21 x 3 = 63 )
Si je prend un Navyborg qui embarque a 30 ans, aurait 51 ans physique et 93 ans chronologique rendu a son point de destination.

Mais en recherchant la technologie dans Empire Galactique.
Je trouve que les instruments pour cryogéniser un personnage n'est pas ce que je croyais.


Hibernateurs
Ces instruments permettent de plonger des Etres en sommeil léthargique : ils ne respirent alors plus qu’une fois par heure et voient toutes leurs fonctions
biologiques ralenties dans les mêmes proportions. La durée maximale que peut durer un sommeil léthargique s’exprime en jours, et correspond a la
formule : Endurance de l’Être x 100 jours.
Un être ne peut être replacé en hibernation qu’après avoir récupéré un nombre de jours égal à 12 - Endurance de l’Etre.
Le manquement à l’une de ces règles entraîne la mort du patient.
Masse : 1 tonne / 1 place , Prix : 100 000 ¢.

Avec cette information, le voyage paisible dans le congélateur pour 3 ans devient moin attrayant. Un personnage a une endurance entre 2 et 12, moyenne de 7. Dont il peut être hiberner pour une durée de 200 a 1200 jours, avec un moyenne de 700 jours. Un an équivaut environ a 365 jours, deux ans égal 730 jours et 1095 jours c'est 3 ans. Le personnage devra sortir de l'hibernateur pour moin d'un jour a 10 jours.
J'en conclue qu'un des aspects importants lorsqu'ils ont sélectionné l'équipage de Divine Endurance fut leurs endurance.
Jeux Fictifs enr.
Avatar de l’utilisateur
Nirtof
 
Messages: 80
Inscription: Ven 15 Fév 2008 18:51
Localisation: Montreal,Quebec,Canada

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Sémi Déhèmette le Dim 16 Mar 2008 23:49

Eh bien moi je dirait que Divine Endurance est une nef tellement énorme que c'est un monde à elle toute seule. On peut y naitre, y vivre et y mourir de vieillesse ; et ceci dans un confort de vie que bien des citoyens de mondes "normaux" pourraient envier. Et puis il y a le pérédène.

Je n'ai pas vérifié les chiffres posés plus haut, mais selon moi les 100 ans de différence entre l'aller et le retour sont consacrés à une petite tâche sans importance, une peccadille : explorer une partie de la galaxie, installer des colonies, les sécuriser etc.

Je vois assez bien Divine Endurance lâcher derrière elle, toutes les 1000 AL, une balise gigacom bien simplifiée. Libérée du besoin de se défendre (qui irait en attaquer une dans le vide intégral ?) une telle balise pourrait peser à peine plus qu'un gigacom ; disons 5000 tonnes au lieu de 4500. Il en faudrait 2000 pour couvrir la distance (soit 10 mégatonnes). Et moins si des expéditions préparatoires étaient allées en poser une centaine : c'est l'affaire de six ans. J'irais plus loin. Ils pourraient même en poser une toute les 500 AL ...
Sémi Déhèmette
 

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede deltar kirlek le Mer 2 Avr 2008 20:29

Tout a fait d'accord ce lehouine est assez grand pour pouvoir y vivre comme le font deja les navyborgs sur leur station spatiale comme on le dit dans les encyclopedies.
Pour ce qui est des balises gigacoms au niveau de l'armement elle sont fabriqués pour pouvoir contenir de quoi se defendre car meme dans le vide spatial je pense que selon ce que l'on peut rencontrer ces balises pourrait quand meme pouvoir se proteger contre une eventuelle menace et ainsi pouvoir avoir le temps de signaler par messages hyperondes ce qui se passe ou qu'est ce qui les attaquent.

pour les hibernateurs, on peut supposer que il y a une version amelioré, les cryogenisateurs ou cryogeniseurs (reste a savoir comment appeller reellement cet appareil) permettent d'etre vraiment maintenu dans un sommeil pendant de très longue periode, de plus le peredene permet de vivre avec la dose C entre 200 et 288ans (selon les caracteristiques d'un personnage comme decrit dans l'encyclo 2).

Pour ceux dans la salle sphèrique des moteurs, vu la taille du lehouine, on peut imaginer qu'une section soit interdite au reste de l'equipage et uniquement autorisé aux navyborgs devant s'occuper de la sphere; ce serai un vaisseau dans le vaisseau.
Avatar de l’utilisateur
deltar kirlek
 
Messages: 202
Inscription: Mer 2 Avr 2008 18:59
Localisation: derriere l'ecran juste devant vous

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Nirtof le Lun 31 Mai 2010 06:21

100 millions de tonnes voyage vers Andromède,
L'an 11500 est affiché sur la projection Holotri-D qui flotte au-dessus du parc centrale sur le pont supérieur.
Plusieurs passagers se promènent au travers de cette végétation provenant de divers mondes de leur galaxie.
Des groupes éparses parlent entre eux des nombreuses rumeurs qui circulent à bord de ce paquebot intergalactique.

Mais une rumeur grandi à mesure que Divine Endurance franchi l'espace par sauts au travers du Triche-Lumière.
Celle d'aller vers une galaxie peuplé d'êtres effrayants qui entrainera la fin de ce voyage et même la fin de l'Empire Galactique. La peur de l'inconnue demeure même pour ceux qui ont parcouru bien des mondes. Malgré les paroles rassurants des Navigateurs et la confiance des Soldats en leurs capacités de faire face à toute situation, un nombre de passagers se laisse envahir par cette rumeur.

Dans une salle circulaire, des Navigateurs semblent étudier une projection holographique de la galaxie Andromède.
La voix sans émotion d'un ordinateur débite des informations;
- Spirale Barré, Diamètre de 110 000 années-lumière, 33724 parsec,
- Population d'étoiles de type I dans les bras, étoiles de type II dans le noyau.
- Présence d'amas autour de la galaxie.

Une voix féminine d'une armure Navyborg rutilante mit fin à la litanie de l'ordinateur.
- Vous continuez à scruter cette galaxie, et vous m'avez pas trouvez des secteurs avec des étoiles jaunes.
- Selon les données des senseurs la majorité des étoiles sont des rouges, des naines, des géantes bleus et des blanches. répond avec crainte un vieux navigateur.
- Dans les amas ... s'exclame un jeune navigateur.
- Dois-je vous remémorez notre objectif. dit celle caché derrière son armure, en appuyant sur le dernier mot
- Je pris la liberté de faire quelques observations sur les amas, les données confirment une plus grande présence d'étoiles orange et d'étoiles jaune. dit le jeune navigateur avec l'espoir d'un pardon.
- J'aimerais que vous vous concentriez sur vos tâches. Mais pour cette fois, partagez ces données avec vos collègues. J'apprécie de savoir que nous aurons d'autres alternatives que notre principale destination.
Jeux Fictifs enr.
Avatar de l’utilisateur
Nirtof
 
Messages: 80
Inscription: Ven 15 Fév 2008 18:51
Localisation: Montreal,Quebec,Canada

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Gurvan le Lun 31 Mai 2010 09:16

En ce début du XXIème siècle, certains instruments de mesure captent des objets astronomiques situés à plus de 13 milliards d'années-lumière.

Je me souviens d'un article de Ciel & Espace il y a quelques années, d'ailleurs illustré par Manchu (que son nom soit béni pour des siècles et des siècles), imaginant que vers 2900, des télescopes à interférométrie optique orbiteraient aux confins du Système de Sol, permettant de voir des planètes extra-solaires comme si on y était. Rappelons que l'interférométrie consiste à combiner les signaux reçus par plusieurs instruments "en réseau", et que la résolution obtenue est la même que celle qu'aurait un miroir de diamètre équivalent à l'écart entre lesdits instruments.

Donc... je pense que, avant de lancer Divine Endurance, l'Empire a dû choisir quelques systèmes isolés à l'extrême frange de la Voie Lactée, y installer des interféromètres géants, et passer quelques dizaines d'années à faire des mesures et des relevés. Et donc que l'équipage de notre planétoïde ambulant emporte dans la mémoire de son ordinav une carte 3D assez complète de la partie d'Andromède à explorer. Ca me parait être une précaution élémentaire avant d'envoyer 100 millions de tonnes de quincaillerie à l'aventure.

Qu'en pensez-vous ?
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Sémirande le Lun 31 Mai 2010 10:32

Cela montre les limites de la Science-Fiction.

Ca se démode très vite...
Sémirande
 

Re: 11490 ; départ de Divine Endurance

Messagede Gurvan le Lun 31 Mai 2010 10:51

Sémirande a écrit:Cela montre les limites de la Science-Fiction.

Ca se démode très vite...


C'est pas faux...

Mais loin de moi l'idée de casser l'ambiance.

Car les données astronomiques emportées par Divine Endurance sont en retard de 2.200.000 années (la distance entre la Voie Lactée et la Galaxie d'Andromède), et même si ce n'est qu'un clignement d'oeil à l'échelle de la durée de vie d'une étoile ou d'une planète, il peut y avoir eu quelques changements une fois arrivés sur place...

Et quant à ce que contient le Triche-Lumière jusqu'à l'objectif, impossible de le savoir avant d'y avoir mis les pieds.

Donc, même si pas mal de choses sont connues à l'avance, ce voyage reste une aventure.
"Par notre sainte patronne Rosalia, je jure d'assurer à travers toute la Galaxie la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie."
Serment Navyborg
Avatar de l’utilisateur
Gurvan
 
Messages: 2048
Inscription: Mer 12 Aoû 2009 11:37
Localisation: En route vers Vonda

Suivante

Retourner vers Histoire galactique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron