Sémirande Chalmak - pensées personnelles...

Pour discuter entre collègues ou même pour vous présenter, autant le faire autour d'un bon café !

Sémirande Chalmak - pensées personnelles...

Messagede Invité le Dim 18 Sep 2005 18:24

"Tu es sure de vouloir rester ici, Sémi ?"
Marco est adorable. Toujours un vrai papa-poule, même maintenant, alors que je deviens enfin libr'af, et qu'il n'a plus aucune responsabilité envers moi.

J'acquiesce. Je ne lui ai pas fait faire un détour de 250 A.L. pour changer d'avis au dernier moment. Nous nous regardons une dernière fois, nous tombons dans les bras, restons un moment enlacés puis nous séparons enfin. Tout est dit.

Nous nous saluons, puis il tourne les talons et retourne vers la porte d'embarquement dont nous sommes sortis deux heures plus tôt. Je ne peux pas resister. Je cours vers les terrasses et guette la sortie du silo. Cela ne traîne pas. L'"Impératrice Isabelle" sort comme une flêche et file vers le ciel. Elle a déjà disparu. Les larmes aux yeux, je compte les secondes. A TL-10, j'active mon plot, compose un numéro et lance trés vite "Bonne chasse mon frêre". La réponse vient immédiatement "Sois heureuse, ma soeur".

Je me dirige comme une somnambule vers la sortie. D'habitude, j'emprunte toujours les transports en commun. Cela permet de connaître une foultitude de choses sur un monde. Mais aujourd'hui, je n'en a pas du tout envie. Je commande une bulle, monte, donne l'adresse de la TSA, accepte machinalement le devis et laisse le pilote auto se débrouiller. De nouveau, les fontaines coulent et inondent mon visage. Je regarde sans les voir les cercles concentriques qui ceinturent l'astroport, puis la campagne puis enfin la réalité sauvage de ce monde. Mon monde désormais.

A l'arrivée, cela va mieux, d'autant mieux que le côté "pionnier" de la base n'a pas l'air contrefait, impression confirmée par un regard sur leur flottille de Varlet et autres véhicules. J'avais tellement peur de tomber sur un pièga à touristes. Mon gravisac sur une épaule, une longue housse sur l'autre, le plan de la base que m'avait envoyé Alcaline projeté sur la rétine, je file directement vers la cafète.
Invité
 

Messagede Semirande le Dim 16 Oct 2005 18:48

[Petites pensées & actions de la Navyborg]

Et puis, flûte, une petite pause sera la bienvenue. Et si on en profitait pour laver la bonne femme ?

Sémirande s’était attribuée une cabine ni particulièrement grande ni particulièrement confortable, mais qui avait l’avantage d’être située non loin de la passerelle, non loin des machines, non loin de l’armement, non loin de l’accès au module passagers, non loin … Bon, la porte donnait en plein sur un lieu de passage, d’accord, mais on n’a rien sans rien …

Elle prit une combi de travail TSA propre dans un placard, hésita puis sortit, affectant une attitude concentrée. Elle se dirigea vers l’espace « passagers ». Là, elle entra d’un air détaché dans une cabine, et la verrouilla. Ouf ! Elle n’aurait surtout pas voulu rencontrer un des garçons ; car voyez-vous, c’était quelqu’un de très, voire trop, pudique ; et croiser un homme alors qu’elle allait se laver l’aurait gêné. C’est idiot mais c’est comme ça. Sémirande s’assura encore qu‘aucune caméra n’était active (c’était fou ce que l’ingéniosité mâle pouvait accomplir dans le but d’apercevoir un bout de fesse !) puis fila vers la douche à particules. Dieu que c’était bon !!!

Alors que les rayonnements doux chauffaient et briquaient son corps dans le bien-être de l’antigravité, la toute nouvelle, et si surprise, commandante repensa à cette journée ; et surtout aux gens qu’elle lui avait amenée. Khrys, tout d’abord, qui l’avait irritée avec ses histoires de profit à tout va, mais qui avait l’air plein de bonne volonté. Le Père Cédrante Silini Wakuyomo ensuite, qui aimait tant les mystères. Elle ne pouvait s’empêcher de se demander pourquoi l’Honorable Petrus Alcaline l’avait embauché, alors qu’un mécano de plus … Cela dit, le prêtre était singulièrement monté dans son estime en arpentant le vaisseau de la sorte. Il avait bougrement envie d’apprendre, le Saint Homme. Elle aimait les gens comme Arcus Bala : travailleurs et un peu gauches dans leur rapports avec les gens. Ils étaient généralement fiables, et rendaient au centuple ce qu’on leur donnait. Puis venaient les Messieurs Macho, Deltar Kirlek et Casey Lano, pas sortis de leurs cavernes en ce qui concernait leurs rapports avec la gent féminine. Il allait y avoir de la surenchère entre ces deux-là, et ils ne la rateraient pas si elle se trompait. Cela dit, Deltar avait l’air professionnel, et on lui avait inculqué le sens de la hiérarchie, ce qui sauverait les meubles. Casey … hummm. Il avait un tel désire de reconnaissance que cela pouvait lui faire faire des miracles, ou des catastrophes. D’ailleurs…

Ah, c’est sur, cela la changeait de l’Impératrice Isabelle, de sa hiérarchie formelle, de sa mécanique impeccable, des exercices du style « du fond de son lit douillet sur le sol d’une planète jusqu’au tir en TL en trois minutes ». Le Méphisto, c’était autre chose ! Il allait falloir commencer par le faire décoller. A ce propos, elle n’était pas encore couchée, ça non ...

Sémirande sortit de la cabine passager en affectant le même air concentré et sérieux qu’à l’aller. Elle passa à sa propre cabine poser ses affaires, et attaqua enfin ce qu’elle avait tant différé. Le recensement des relais de communication du vaisseau. Cela consistait à parcourir TOUT le vaisseau et d’accrocher les divers communicateurs fixes, depuis son « talkie » puis depuis son plot vertébral. Une fois la comm établie, vérifier sa qualité puis prise en main d’un organe du vaisseau ; en l’occurrence les gouvernes, à vide : Lacet, Roulis, Tangage. Un autre relai LRT, puis un autre LRT, un autre …

Non, elle n’était pas couchée.
Semirande
 

Pognon, Pognon, Pognon ...

Messagede Semirande le Dim 18 Déc 2005 10:37

[Sémi la soucieuse]
Je pensais aller voir notre client concernant nos salaires, non-encore négociés
PUIS
Je me suis dite que qu'une commandante est un membre d'équipage comme un autre, et se doit d'aller consulter ses collègues.


[Hord jeu]
Je m'aperçois qu'il n'y a rien sur les salaires standards dans les Encyclo. On en revient aux prix des matériels, des repas etc. Combien gagne un mécano ? Un pilote ? Un commissaire ? Un gros-bras ?
[/Hors jeu]


Quel client avons-nous ? Il client veut :
- un vaisseau à lui tout seul,
- du personnel allant de qualifié à trés qualifié à sa disposition,
- ledit personnel devant supporter sans broncher, et avec le sourire, une vieille arrogante, un légume femelle, une brute et deux sournois,
- MAIS le toujours même personnel devra en plus concocter un itinéraire original et excitant (parenthèse : j'ai presque fini l'escale originale où je compte les amener après Robinson),
- Et enfin, le pôvre personnel qualifié devra en plus faire semblant d'être con, et de croire à son histoire vaseuse de vacances familiales.

Eh, je ne sais pas ce que vont en penser les autres, mais pour moi, et sans évidemment sombrer dans la cupidité, de telles prestations cela se paye :twisted:

Je vais rapidement demander aux autres ce qu'ils en pensent.
Semirande
 

Re: Pognon, Pognon, Pognon ...

Messagede MJ le Dim 18 Déc 2005 11:13

Semirande a écrit: (parenthèse : j'ai presque fini l'escale originale où je compte les amener après Robinson),


Ehe, bonne idée, ça !

Pour le reste de tes réflexions, de fait, c'est bien avec le client Malachite qu'il faut négocier les salaires versés pour cette mission.
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede deltar kirlek le Lun 19 Déc 2005 21:27

Je suis du meme avis que toi Semirande. Negocions nos salaire.
Pour le salaire il y a un truc dans le livre de base a propos du tarif horaire.
Faut que je remette la main sur la page.

C'est page 23 du livre du role:
donc pour un travail non qualifié 10 credits de l'heure
et pour un travail qualifié 60 credits de l'heure multiplié par le grade.
Avatar de l’utilisateur
deltar kirlek
 
Messages: 202
Inscription: Mer 2 Avr 2008 18:59
Localisation: derriere l'ecran juste devant vous

Messagede Arcus Bala le Mar 20 Déc 2005 10:16

vu les circonstances de sous effectif de l'équipe technique, j'aimerais négocier une prime ou un coefficient multiplicateur du type grade+1.
Avatar de l’utilisateur
Arcus Bala
 
Messages: 131
Inscription: Mer 5 Oct 2005 11:45
Localisation: Dans les étoiles .... :)

Messagede Khrys le Mar 20 Déc 2005 15:07

la formule pour le salaire minimum est (n°guilde)*grade*10Cr

ce qui fait pour un marchand grade3 comme moi un minimum horaire de:
4*3*10=120Cr, mais on peut tres bien negocier sur une base 60*grade :), ce qui ferait pour ma part 180Cr/h

Comptez vous negocier chacun de votre coté, ou pensez-vous qu'un marchand puisse vous aider dans une démarche plus globale :roll: ?

Quelle base horaire par mois? (les 100h legales, et le reste en heures supp +50%? )

Je compte additionner: le cout du vaisseau par A-L (plein tarif, vu qu'il reserve le vaisseau en entier), plus un forfait horaire calculé sur le mini +20% pour chacun, auquel je rajouterais en option toutes les "fantaisies" du client, ou voyage organisé sur les planetes. Sachant que Petrus en voudra une partie (location en notre nom du vaisseau), il faudra qu'on degage des marges. Je compte laisser à Petrus, 50% des benefices sur le cout du vaisseau, et 20% des benefices sur les voyages organises.

Si le client nous demande des "missions" a risque, ou vraiment particulieres, on peut toujours renegocier une prime de risque...:wink:
Mais n'oubliez pas que notre marchand est un négociant grade 6... il doit etre balaise en marchandage :oops: .

Les benefices à titre global peuvent etre mis sous un compte commun, ou repartagé de facon reguliere. Bien-sur, je pense qu'un compte type entreprise serait le mieux afin de faire face aux eventuels frais communs , et de ne pas a avoir a reprendre dans nos deniers pour payer un engin, robot ou autre gadget mis en commun, enfin proprieté de notre micro-societe...8)

(*SVP comme je ne suis pas chez moi actuellement, quelqu'un peut me donner la rentabilité du vaisseau par A-L sur ce post, et puis connaitre le grade et la guilde de chacun pour le cout d'equipage...je m'occuperais de la comptabilité. Sémirande il faudra que tu tiennes a jour le nombre d'A-L parcouru pour la note de frais)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede Semirande le Mar 20 Déc 2005 23:02

[Hummmm ... réponse à Khrys]Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous, M. Edelman. Voici ce que j'avais compris :
    Pour le vaisseau, c'est clair, les frais de fonctionnement sont pour le client.
    De même, il n'y a RIEN à envoyer à l'Honorable Petrus Alcaline. Il touche le montant de sa location : point.
    La seule chose que nous ayions à négocier, c'est la question de nos salaires.


Comme nous sommes à la disposition des clients 24/24 & 7/7, le salaire hebdomadaire de quelqu'un comme moi serait :
5 * 4 * 10 * 24 * 7 = 33 600 crédits. :cry: :( :x :? :) :o :D :mrgreen:

Je propose de calculer faire la moyenne des salaires hebdomadaires, ce sera le salaire de chaque équipier.

Comme ce sont des pénibles, on augmente de 10%.
Comme l'honorable Veddar Padesh Loö Lu ne nous dit pas tout, on réaugmente de 10%.

On obtient la somme mini que nous voulons toucher chaque semaine.

Puis on laisse faire M. Edelman : il multpliera surement le tout par 1000 pour obtenir ce que l'on veut de la part de ce filou :lol:

Pour en parler
Semirande
 

Messagede Khrys le Mar 20 Déc 2005 23:38

hummm...

24/24 et 7/7, il me semble qu'il existe des lois galactiques contre cela. Il faudra au minimum un repos quotidien et hebdomadaire. Bien sur, il peut etre pris de facon alternée avec le reste de l'equipage.
L'equipage de quart peut prendre sa journee alors que j'accompagnerais le client sur une planete... mais il faudra un minimum de repos. C'est un pour cela qu'il est prevu plusieurs membres d'equipage en fonction de l'autonomie de l'appareil.

si on reprend ta proposition Semirande, ce serait du 6/7 10/24 au maximum
sachant pour que de telles contrainte, j'applique un surcout de +50% minimum.

(guilde*grade)*10*6*(4 semaines/mois)*1.5= salaire mensuel non-negocié.
ce qui pour un marchand grade 3 ferait: 32400 Cr/mois
et pour un navyborg grade 3 : 54000 Cr/mois

et cela nous laisse 4j de repos dans le mois, et de quoi nous reposer/manger tranquillement dans la journée.

Maintenant, pour tout depassement de ces horaires 'humains', on peut ajouter une prime d'astreinte (sur appel/ sur mesure) correspondant a 10h de travail et ce, par semaine auquels on rajoute une augmentation de 100% pour toute heure travaillé au-delà des 10h quotidiens (on peut negocier plus s'il abuse).

on a un tekno (6), un pretre (2), un militaire (3), un marchand (4), et 2 navyborg (5): ce qui fait une moyenne de 25/6=4.2

en calculant large, prenons 5.

54000*6= 324000 cr pour l'equipage en quart.
plus les 10*(4semaines)*5*10*3*6= 396000Cr pour la prime d'astreinte d'equipage.

sur cette base, je pense que l'on peut negocier 750000Cr/mois au minimum... disons 1M Cr pour se donner une bonne marge (credits dans les yeux :D ). La redistribution se fera au prorata des guildes et des grades dans un soucis d'equité, avec un bonus pour votre bon negociateur (10% du reste?) et une part pour le capitaine (responsabilité juridique 20% du reste?).
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede MJ le Mer 21 Déc 2005 15:28

Et on ose appeler ça des "aventuriers"... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Suivante

Retourner vers Travel Star Agency - La salle de repos du personnel


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron