Petit tour en ville de Epstar

Cette grande métropole est considérée comme la capitale planétaire. Vous pourriez avoir besoin d'y faire un tour.

Petit tour en ville de Epstar

Messagede MJ le Jeu 14 Juin 2007 18:47

Epstar était monté dans la grosse bulle de transport atmosphérique que la TSA utilisait pour les bagages des clients et le ravitaillement. C'est Ariana Badlam, déjà de retour au travail, qui se charge habituellement de cette charge. Elle a refusé qu'on la remplace.

La bulle prend vite de l’altitude au-dessus de la base de la TSA puis file cap sud-est. Plutôt que de s’engager franco au-dessus des flots verts-bleus de l’océan de Terra Formata, la bulle longe les côtes désolées de la région syndicale d’Avant-poste (région pionnière où se situe la base de la TSA).

Quelques minutes plus tard d’un vol à vive allure, Ariana est contrainte de ralentir le véhicule pour se soumettre à un contrôle à distance des accréditations par une bulle de patrouille de la Loge Tekno ; en effet, celle-ci a la garde des régions de Forêt Primale qui ont joué un rôle essentiel dans le processus de terraformation de la planète. Or, justement, à perte de vue s’étale un fantastique paysage d’une jungle géante où les couleurs rouges-orangées prédominent. On devine que la proximité de ce paysage inhabituel explique en partie la localisation de la base principale de l’entreprise de Petrus Alcaline. Les Teknos, habitués au trafic des véhicules de la TSA, ne retardent pas plus longtemps la bulle qui peut continuer sa route le long des côtes où la Forêt vient s’échouer à la façon d’une mangrove rougeoyante.

Il est alors temps de virer plein est pour franchir au plus court l’espace océanique séparant cette côte de celle de la région syndicale de Emporion Magna. Ariana fait grincer les commandes d’une bulle d’un modèle pas si récent et l'on perd alors très vite des yeux tout repère terrestre.

Bientôt, alors qu’Ariana tente de solliciter les moteurs de la bulle à leur maximum, les paysages semi-arides de l’île de Bélize apparaissent. A peine quelques minutes plus tard, l’île originelle imparfaitement terraformée laisse place au paysage minutieusement jardiné des environs de Emporion Magna. Bien que la ville soit bien plus horizontale que verticale, au loin, quelques bâtiments administratifs et économiques dressent leurs audacieuses architectures.

Ariana est très vite obligée de ralentir la vitesse de sa bulle. En effet, plus on s'avance vers le cœur de la métropole, plus la circulation aérienne devient dense, obligeant à respecter les couloirs de circulation et les vitesses maximales. Enfin, après un long moment de survol des espaces rurbains de la capitale, Ariana Badlam localise un parking géant à bulles jouxtant la ceinture commerciale surnommée le « souk ». Elle s'y pose avec une certaine dextérité puis vaque à ses histoires de ravitaillement. Avec le minimum de mots indispensables, elle fixe à Epstar le rendez-vous du départ pour dans 4 heures.

Epstar s'enfonce alors dans les ruelles colorées du souk. Après avoir laissé les passages les plus commercialement traditionnels (bien qu'il note une boutique vendant des abestos très seyants pour y repasser après...), il s'engage dans un quartier voué aux plaisirs. Quelques prostitués des deux sexes y côtoient des débits de boisson et autres substances. Sentant le moment propice, il ouvre télépathiquement son esprit à la recherche de frères de la Liberté Cosmique.

Après en avoir rencontré deux ou trois qui se livraient à quelque jeu d'argent dans un modeste tripot, on lui indique le chemin d'un petit oratoire local que tiendrait un certain Lucius, prêtre haut gradé de cette Eglise.

Epstar, t'y rends-tu tout de suite ou plus tard ou pas du tout ? Si oui, de quels sujets veux-tu parler avec lui ? Sinon, que fais-tu à Emporion Magna ?
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Epstar Jdryk'll le Ven 15 Juin 2007 00:22

Il remercia télépathiquement ces deux guides puis se dirigea en direction de l’oratoire.

Il passa devant sans s’arrêter, notant du coin de l’œil les heures d’accueil … hummm encore une paire d’heures à attendre que Lucius veuille bien sortir.

Il continua encore une heure à traîner dans le quartier, rentrant dans les boutiques, achetant une nouvelle casquette, chinant un petit recueil médical sur papier électromagnétique, une boule album holographique …

Une heure avant la fermeture de l’oratoire il revint dans le quartier

Il avisa un petit troquet servant des plats de boreks grillé qu’un mallak à quatre bras chitineux faisaient sauter interminablement sur de grandes plaques chauffantes en plein air.

De là il avait une bonne vue sur la porte de l’oratoire à travers les moulinets de bras du mallak et les vapeurs de sa cuisine.

Il commanda un plat de boreks rehaussé d’épices, un bol de riza bleu gluant, le tout arrosé d’une bière brune presque tiède.

En attendant son plat il sortit son banjo et commença à en jouer tout en jetant un coup d’œil discret de temps en temps à la porte de l’oratoire.

//Quand je vois Lucius sortir, je le contact brièvement télépathiquement en lui faisant passer trois messages : je dois lui parler de ce qui s’est passé sur LulaB, je suis menacé de mort et sans doute surveillé : à lui de me fixer un RDV dans un lieu de préférence peuplé et animé afin que nous puissions avoir une conversation télépathique plus complète//
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede MJ le Dim 17 Juin 2007 17:35

Au bout d'un long moment où Epstar commençait sérieusement à se dire qu'il allait finir par devenir suspect à traîner sans but dans les parages, il vit sortir un homme de petite taille, au corps courbé et au grand âge apparent. C'est bien ainsi qu'on lui avait décrit Lucius. Le prêtre était très pauvrement habillé... enfin, si on peut appeler ainsi le bout de chiffon anciennement blanc qu'il avait jeté autour de sa taille.

Epstar emboîta le pas de l'homme qui se frayait un chemin dans la foule avec un bâton en guise de canne. Epstar fut surpris de constater qu'il ne cessait de jurer et de cracher... Malgré tout, il entra en contact télépathiquement avec le vieil homme.

Celui-ci se retourna soudainement, hésita un instant puis fixa Epstar dans les yeux, rapprochant son haleine fétide de son visage :

"Eh, ça va bien, comme ça, mon garçon. J'ai déjà la tête farcie comme une aubergine de Kangama. Si tu veux qu'on cause, causons. Mais arrête de considérer ma pauvre tête comme un hall de gare, tu veux bien."

Ce n'était pas une question. L'homme reprit son chemin.

Epstar ne se démonta pas néanmoins. En quelques enjambées, il était auprès du prêtre.

"Alors, tu vois, garçon. C'est pas plus compliqué que cela. (il fit de grands gestes dangereux avec son bâton) Tu vois le bordel que c'est, ici ? C'est pas là qu'on risque d'être dérangé. Vas-y : qu'as tu à me dire ?"
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Epstar Jdryk'll le Dim 17 Juin 2007 20:37

… Le choix était simple : considérer que le jeu n’en valait pas la chandelle, que cette prise de contact « au grand jour » les mettait en danger l’un comme l’autre ou accepter ce risque...

Il sourit, mi-figue, mi-raisin, faisant abstraction de l’haleine de l’homme.

Oui mon frère, comme je vous le « disais » il faut que je vous parle : je vous offre un verre, suivez-moi.

Une fois installés dans un bar de rue discret qui servait une bière coupée à l’eau, jeta un coup d’œil autour de lui, puis il se rapprocha à portée de chuchotement de son crasseux supérieur.

Vous avez sans doute été mis au courant des événements qui ont conduit à la mort de deux enfants par les troupes du pacte d’airain sur LulaB. J’ai été un témoin direct de cet événement et ce n’est que la partie immergée de l’iceberg. Il y a bien plus, un complot qui a conduit à ces morts et qui en a peut être causé plusieurs dizaines d’autres. Je vais vous expliquer ce qui s’est passé …

Il lui fit un rapport complet de ce qui s’était passé, de l’imbroglio entre le pacte, la division Nova et la guilde Naviborg, des papillons miraculeux de LulaB, du risque qui pesait sur cette petite planète si elle n’était pas prise sous la protection du conseil de l’ordre des églises, des malades abandonnés et peut être morts, de la mystérieuse Sonja, le chantage fait par les membres de la guilde Naviborg …

… J’ai besoin de trois choses mon frère : de savoir si vous avez des informations sur ces évènements qui pourrait compléter le tableau et apporter un éclairage ; que vous transmettiez ces informations à notre hiérarchie jusqu’au niveau le plus haut, mais en n’utilisant pas les transmissions par onde : celles-ci ne sont pas sures ; enfin pouvez-vous me mettre en contact de manière discrète avec l’antenne locale du glaive de la clarté : cette affaire les intéressera sans doute. Mais quoiqu’il en soit vous courrez maintenant un grand danger en étant détenteur de ce secret.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede MJ le Lun 18 Juin 2007 17:29

Lucius avait d'abord écouté son jeune fidèle avec un air goguenard en sifflotant et en faisant de petits signes de main de droite et de gauche, sans doute pour saluer quelque vieille connaissance.

Toutefois, au fil des révélations faites par Epstar, son air devint autrement plus grave et ses airs de décontraction n'étaient plus qu'une façade crispée. Finalement, il interrompit Epstar avant que celui-ci n'arrive à la fin de son récit :

"Ecoutez, ecoutez, mon garçon... ce que vous me racontez là est pour le moins... euh... improbable. Notez bien que je ne vous accuse pas de mentir, hein ? Mais, disons que vous vous êtes sans doute laissé un peu emporter par vos passions et peut-être avez vous fait d'un incident sans réelle gravité une affaire d'état. Ah, je vois à votre air que j'ai touché juste, n'est-ce pas ? Vous êtes un passionné !

Non, soyons sérieux. Pensez-vous qu'une affaire d'une telle importance pourrait ne pas avoir fait la une de tous les medias ? Je parle de votre invraisemblable affaire de guérison de la Langueur, bien sûr. Et puis quel serait l'intérêt de la Guilde Navyborg dans cette affaire ? Au contraire, montrer aux yeux de tout l'Empire la solidarité efficace dont font preuve les Navyborgs avec la sauvetage du Zion ou bien une solution contre un des dangers du voyage dans le Triche-Lumière... quelle publicité incroyable !

Et puis, mon garçon. (il se fait plus sérieux) D'un point de vue moral. Et en, considérant que tout ce que vous me dîtes là est juste. Quelque soient les raisons qui aient pu pousser telle ou telle Guilde à taire telle ou telle affaire, ne pensez-vous pas qu'elle l'ait fait pour le Bien collectif. Pour le bien de notre Empereur et de notre société impériale. Chaque âme possède une destinée, une place dans le Grand Univers. En sortir n'est sans doute pas une bonne solution dans le cadre d'un cheminement mystique.

Mon garçon, en tant que supérieur de Notre Eglise, je vous recommande (notez que je ne vous ordonne pas...) vivement d'aller méditer sur ses paroles de sagesse.

Ainsi soit-il."

Il se lève et quitte le troquet, laissant Epstar seul devant son verre.
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Epstar Jdryk'll le Lun 18 Juin 2007 17:57

// Hep hep hep ... un peu rapide votre honneur :wink: , je veux pouvoir discuter avec mon "supérieur" s'il vous plait //

Epstar regarda d'un œil un peu rond (mais lui ne l'était pas encore) son supérieur mettre en doute sa santé mentale, son intégrité et son intelligence en quelques phrases d'apparence anodines.

Il se demanda brièvement ce qu’il risquait pour voie de fait avec violence et instrument contendant envers un de ses supérieurs hiérarchique. L’excommunication sans doute, mais au stade ou il était ça lui ferait des vacances …

Il saisit par le bras (car tirer sur son pagne aurait ,décidément manqué de dignité) l’homme qui était sur le point de se lever.

Je ne serais pas venu jusqu’à vous sans preuve. Je vous propose de vous ouvrir mon esprit afin que vous puissiez vérifier que je crois à ce que je raconte, mais ceci ne sera pas suffisant si vous pensez que je suis fou.

C’est pourquoi je vous apporterai en plus des éléments matériels, enregistrements, enquêtes préliminaires, codes génétiques.

Je pourrais peut être même convaincre certains de mes camarades de témoigner devant un grand jury.


Dans un souffle :

Enfin je vous rappelle que l’intérêt du plus grand nombre ne l’emporte jamais sur l’intérêt d’un seul quand on nie ses droits fondamentaux, qu’on attente à sa vie ou à sa liberté.

C’est le fondement même de nos vœux, de ce que nous sommes.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede MJ le Mer 20 Juin 2007 10:31

Epstar Jdryk'll a écrit:
Enfin je vous rappelle que l’intérêt du plus grand nombre ne l’emporte jamais sur l’intérêt d’un seul quand on nie ses droits fondamentaux, qu’on attente à sa vie ou à sa liberté.

C’est le fondement même de nos vœux, de ce que nous sommes.


"Allons, allons, mon garçon, ne faîtes pas mine de ne pas comprendre ce que je veux vous dire. Vous en convenez vous-mêmes avec vos mises en garde : cette affaire est dangereuse. Il y a là manifestement des secrets bien gardés dont vous avez par inadvertance soulevé le coin. La sagesse nous impose de détourner les yeux et de chasser ces souvenirs de nos mémoires.

(plus inquisiteur) N'avez vous pas confiance dans le système des Guildes, mon garçon ? Ne pensez-vous pas qu'elles sont le mieux à même de savoir ce qui est bon ou mauvais pour l'Empire ? Seriez-vous dans cette erreur de plus en plus courante qui prétend que celles-ci devraient être réformées pour le bien de tous ?

Dans ce cas, je suis obligé de vous mettre (très amicalement...) en garde. Notre Eglise est membre de plein droit du Clergé et nos fidèles comme nos Prêtres n'ont pas vocation à se dresser contre les Guildes.

Compris, jeune homme ?"
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Itzhak Abbart Daykhard le Mer 20 Juin 2007 11:43

// Ca sent l'excommunication...//
"Hey! mec, je croyais avoir été clair: TU me refiles des infos et APRES je vois si je peux faire quelque chose pour toi, ok?"
Itzhak Abbart Daykhard
 
Messages: 455
Inscription: Mer 8 Nov 2006 13:43
Localisation: Mes bureaux se situent sur Terra Formata

Messagede Epstar Jdryk'll le Mer 20 Juin 2007 11:43

Epstar desserra sa main et se retint de l’essuyer sur son pantalon.

Il n’est de pire aveugle que celui qui choisit de ne pas voir, se dit-il.

Je vois … pas de problème je vais méditer sur vos sages paroles de préférence la prochaine fois qu’il serait assis sur les toilettes pensa-t-il derrière son écran mental.

Je vous remercie de vos conseils : je vais réfléchir sérieusement à mes inclinaisons hérétiques et antisociales.

Quant à l’oublie … je pense que je vais y arriver avant la fin de la soirée
fit il en désignant sa chope.

Les dieux vous garde sur les sentiers tortueux de la bienheureuse ignorance, mon frère

Il liquida son verre de bière d’un trait, avant de quitter le bar et son borné collègue.

Décidément ce coin précis de la galaxie attirait comme un aimant toutes les cloches et inadaptés de l’Empire.

Et c’est pour ça que lui même devait y être pensa-t-il avec un fantôme de sourire planant sur son visage.

Il lui restait une porte à pousser : celle du glaive de la clarté … il n’avait plus qu’à espérer qu’ils aient une antenne sur cette planète. Il accéda à une borne publique et se mit en devoir de rechercher l’information.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede Epstar Jdryk'll le Ven 22 Juin 2007 18:08

//Pour être tout à fait clair, Esptar cherche sur une borne s'il y a une antenne du glaive de la clarté sur cette planête et si oui, il va y faire un tour (discrêtement selon l'approche télépathique habituelle) ...//
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Suivante

Retourner vers Emporion Magna


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron