Les vaisseaux

Au-delà du PBF, si vous vous posez des questions sur les règles et l'univers d'Empire Galactique...

Messagede Epstar Jdryk'll le Dim 11 Fév 2007 21:10

Je vous relis avec de plus en plus de gène au fur et à mesure que vous développez et j’avoue que je me suis laissé entraîner moi aussi.

Je trouve que l’on s’éloigne de plus en plus de l’esprit du jeu.

On parle d’un jeu de rôle pas d’une projection technologique.

Dans l’esprit du jeu (et qu’on ne parle pas de la lettre ok ?) il me semble que l’on retrouve les éléments suivants :

(1) Pas d’intelligence artificielle ou de système automatisé qui soient supérieurs à la capacité des êtres humains. Un système automatisé de pilotage sera au maximum aussi compétent que le meilleur des pilotes et c’est valable pour toutes les autres compétences. Donc, même si c’est pas logique, un artilleur lourd d’expérience sera aussi compétent que n’importe quel système automatisé.

(2) Les systèmes d’armes ne sont pas automatisés : se serait contraire à l’esprit des lois de la robotique.

(3) Le pilotage est assuré par les pilotes et pas par des machines, même en espace normal : on joue des pilotes, des aventuriers, des marchands … c’est pas pour qu’une machine fasse mieux les choses à notre place, même si ce serait logique.

(4) Même si on peut imaginer qu’il y ait des armes extrêmement plus performantes (genre micro missiles anti-matière, grenades atomiques …) ces armes ne sont JAMAIS disponibles pour les joueurs … donc inutile de se prendre la tête avec çà et d’entrouvrir la porte à une course au grosbillisme.

(5) Les talents psi ne sont pas des pouvoirs magiques ou des sorts : pas la peine de multiplier à l’infini les talents, mais étudions la modularité de ceux-ci ou la combinaison de certains talents.

(6) Enfin c’est un jeu : on joue des humains (pour l’instant) qui voyagent dans un millénaire lointain entre des planètes exotiques (souvent avec des atmosphères respirables et des gravités supportables) en passant par une autre dimension … vous y croyez vous ?:roll:

Bref, ne nous prenons pas trop la tête : on peut se poser des questions, mais en ressortant des schémas de réaction nucléaires ou des éléments de notre physique moderne, je pense que l’on va trop loin : Forcément ça va nous pousser à modifier radicalement l’esprit même du jeu et franchement ça ne m’intéresse pas. :cry:
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede Sémirande Chalmak le Dim 11 Fév 2007 21:25

+2 8)

Oui, SPQR, vous voulez trop faire du Space Op. Attention : votre travail est remarquable (en serait-il autrement que personne ne prendrait la peine de vous répondre). Mais à trop chercher la petite bête ...

Cela dit, vous avez raison sur ce coup-là, et votre remarque sur la vitesse des chasseurs en espace est pertinente. Il convient d'y répondre :

Tadaaaaaaaa

La règle sur le rapport VTL / VE ne tient pas trop la route.
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede SPQR le Dim 11 Fév 2007 22:13

Epstar Jdryk'll a écrit:(1) Pas d’intelligence artificielle ou de système automatisé qui soient supérieurs à la capacité des êtres humains. Un système automatisé de pilotage sera au maximum aussi compétent que le meilleur des pilotes et c’est valable pour toutes les autres compétences. Donc, même si c’est pas logique, un artilleur lourd d’expérience sera aussi compétent que n’importe quel système automatisé.

Faux.
Il n'y a pas d'IA, les les cerveaux positroniques ne sont limités que sur les trois lois et la possibilité de "self-awareness".

Pour le pilotage, puisque c'est de ça que l'on parle :
INFORMATIQUE (avionique) : "Par contre dans l'espace, les réactions des machines restent infiniment plus rapides que celles de n'importe quel être."
INFOPILOTE : "sert pour manoeuvrer à grande vitesse dans l'atmosphère des planètes, ou dans les champs d'astéroïdes, ainsi que pour le tir au "canaonde".
INFOTIR : "est utilisé pour les fleurs de la mort."..."pour les armes montées sur tourelles modulaires, le tir s'effectue sous la compétence Armes lourdes ou avec l'aide du logiciel Infortir, au choix".

Vitesse de réaction de l'infopilote => voir Initiative
Dans le TL => [(Habilité + niveau pilote TL) + Maniabilité] x 2D
Dans l'espace => (12 + Programme + Maniabilité) x2D
Donc par déduction, 12 est l'équivalent de l'habilité, le niveau infopilote du programme est l'équivalent du niveau pilote TL.
Ce qui fait que contre un Infopilote 6, seul un navyborg Rosa d'habilité 12 est son égal... les meilleurs des meilleurs 8)

Les formules de Tir, page 61 de l'Ency 01 sont incomplètes. Manquent celles utilisant l'informatique. Par déduction avec la formule de l'initiative :

Dans l'espace, en utilisant les logiciels Info =>

Canaondes/Armes Sol fixes : (12 + programme Infopilote) x2D > ou = 75 + Ecrans
Fleurs de la mort/Armes Sol en tourelle : (12 + programme Infotir) x2D > ou = 75 + Ecrans
Enfin, Ecrans quand les champs de normalité ne sont pas au contact.

2) Les systèmes d’armes ne sont pas automatisés : se serait contraire à l’esprit des lois de la robotique.

Ils le sont, mais, logiquement, pour éviter les erreurs de tir ou les tirs non contrôles, seul un être, obligatoirement dans la boucle peut donner l'autorisation du tir. S'il n'y a aucun être dans la boucle d'autorisation, le tir ne s'effectuera pas.

3) Le pilotage est assuré par les pilotes et pas par des machines, même en espace normal : on joue des pilotes, des aventuriers, des marchands … c’est pas pour qu’une machine fasse mieux les choses à notre place, même si ce serait logique.

Faux.
Voir plus haut Infopilote. Empire Galactique n'est pas Dune en ce qui concerne l'interdiction des machines.

(4) Même si on peut imaginer qu’il y ait des armes extrêmement plus performantes (genre micro missiles anti-matière, grenades atomiques …) ces armes ne sont JAMAIS disponibles pour les joueurs … donc inutile de se prendre la tête avec çà et d’entrouvrir la porte à une course au grosbillisme.

Je suis d'accord, c'est le genre de matos qui ne sera jamais entre les mains de joueurs Libr'afs hors missions officielles (sous l'uniforme pour l'Armée).
Mais on se demande bien pourquoi dans l'Encyclopédie 01, on trouve la description des bombes antimatières, cassemondes et déploseurs Nova. Pourquoi, c'est bien trois choses qu'on ne risquera jamais de trouver entre les mains de joueurs 8)

(5) Les talents psi ne sont pas des pouvoirs magiques ou des sorts : pas la peine de multiplier à l’infini les talents, mais étudions la modularité de ceux-ci ou la combinaison de certains talents.

Tout le monde est le bienvenu aux sujets de Khrys discutant des pouvoirs Psi. Et si tu as bien lu ces topics, tu n'auras pas manquer de remarquer que j'essaye de modérer certains pouvoirs.

(6) Enfin c’est un jeu : on joue des humains (pour l’instant) qui voyagent dans un millénaire lointain entre des planètes exotiques (souvent avec des atmosphères respirables et des gravités supportables) en passant par une autre dimension … vous y croyez vous ?

Oui, pourquoi ? :D

Bref, ne nous prenons pas trop la tête : on peut se poser des questions, mais en ressortant des schémas de réaction nucléaires ou des éléments de notre physique moderne, je pense que l’on va trop loin : Forcément ça va nous pousser à modifier radicalement l’esprit même du jeu et franchement ça ne m’intéresse pas.

Non on précise. Et ne pourrait-on pas dire la même chose des descriptions d'extraterrestres, de l'histoire du développemnt de leur civilisation, de leur alimentation, de leurs habitudes, et de leur culte mortuaire ? (Moi, je ne peux pas m'en passer) :wink:

Ensuite, c'est à tous les MJs de la planète Terre de voir ce qui leur plait et ce qui ne leur plait pas. Et je ne pense pas qu'on modifie ici radicalement l'esprit du jeu, on remplit les trous, en essayant de faire au plus silmple. Parce que faire compliquer, si on veux vraiment faire de la physique newtonienne, c'est sûr qu'on en sortira jamais.


Mais, par exemple, l'idée du mange-poussière, ça n'a jamais été l'idée lancée en l'air, imaginée par F Nedelec au détour d'un bistrot, mais à l'origine c'est un concept de propulsion à fusion nucléaire développée par le Dr Bussard.

Mais la procédure d'approche d'un système stellaire, ça je ne pense pas que ce soit n'importe quoi. Ou alors c'est Star Wars avec ses vaisseaux qui font du bruit dans l'espace et des jedis à chaque coin de rue :D


Sémirande Chalmak a écrit:Cela dit, vous avez raison sur ce coup-là, et votre remarque sur la vitesse des chasseurs en espace est pertinente. Il convient d'y répondre :

Tadaaaaaaaa

La règle sur le rapport VTL / VE ne tient pas trop la route.

L'histoire des chasseurs et de l'antigrav, c'était en atmosphère, à basse altitude. Le rapport VTL/VE ne m'a jamais posé de cas de conscience. L'absence d'une vitesse atmosphérique VAtmos rapporté à la VE, oui :wink:
"Que les forces de l'Univers bénissent votre destinée".
Sachiel Qruze, Enseigne Navyborg. Spécialité Ingéniérie.
Avatar de l’utilisateur
SPQR
 
Messages: 462
Inscription: Sam 6 Jan 2007 16:21

Messagede Sémirande Chalmak le Dim 11 Fév 2007 22:22

SPQR a écrit:
Sémirande Chalmak a écrit:La règle sur le rapport VTL / VE ne tient pas trop la route.

L'histoire des chasseurs et de l'antigrav, c'était en atmosphère, à basse altitude. Le rapport VTL/VE ne m'a jamais posé de cas de conscience. L'absence d'une vitesse atmosphérique VAtmos rapporté à la VE, oui :wink:


Oui, bon, lapsus scriptus : vous aurez rectifié de vous-même non ?
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede SPQR le Dim 11 Fév 2007 22:48

Sémirande Chalmak a écrit:Oui, bon, lapsus scriptus : vous aurez rectifié de vous-même non ?

C'est un ajout de règle qui ne devrait nécessiter qu'une seule charge nucléaire microtonne :D

Pour la vitesse atmosphérique VA, VE/10 km/h ou VE/100 km/h, selon vous tous ?
"Que les forces de l'Univers bénissent votre destinée".
Sachiel Qruze, Enseigne Navyborg. Spécialité Ingéniérie.
Avatar de l’utilisateur
SPQR
 
Messages: 462
Inscription: Sam 6 Jan 2007 16:21

Messagede Sémirande Chalmak le Lun 12 Fév 2007 20:43

Dépend du type d'atmosphère sauf si effet tunnel. Hummm compliqué !
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede SPQR le Lun 12 Fév 2007 21:59

Sémirande Chalmak a écrit:Dépend du type d'atmosphère sauf si effet tunnel. Hummm compliqué !


Pas forcément, mais tu as absolument raison :wink:

Voyons, avec VA = VE / Type Atmos

Pour la V Atmos maximale
Pour un Chasseur Allumette, sa VA max = 7071 km/h
Pour un Classe V Céphéïde, sa VA max = 392 km/h

Humm ça fait une sacrée différence. Je chercherais + tard à réduire la force du Type d'atmosphère :roll:
"Que les forces de l'Univers bénissent votre destinée".
Sachiel Qruze, Enseigne Navyborg. Spécialité Ingéniérie.
Avatar de l’utilisateur
SPQR
 
Messages: 462
Inscription: Sam 6 Jan 2007 16:21

Messagede Khrys le Lun 12 Fév 2007 22:01

Ne vous inquietez pas avec les formules de la fusion nucleaire. Je fais juste de la vulgarisation pour savoir de quoi on parle.
De toute facon, cette technologie (telle qu'on la connait) est obsolete dans quelques millenaires.
Alors comme vous le dites, pas de prise de tete :roll: EG doit rester un jeu, pas un codex de formule d'astrophysique :!:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Re: Les vaisseaux

Messagede deltar kirlek le Ven 15 Juin 2007 17:31

je suis en train de ratrapper mon retard et ce topic sur les vaisseau est très bien :)

Khrys a écrit:voici des pistes de recherches et de reflexion sur les Varlets (copie aussi d'un ancien article disparu de la FFJDR)

Oui, des "bobineuses" à hyperfilament vous tissent une coque, puis ce 'textile' mis en place est mis sous energie est devient aussi dur que n'importe quel materiau...

Dans ce cas, la coque des vaisseaux est legere et solide. On peut tres bien imaginer dans l'epaisseur de deux couches de textile, on puisse trouver plein de systemes annexes, gagnant du volume sur l'interieur de la coque.

Les vaisseaux Varlet sont tres resistant a la panne ainsi, puisque tous ses organes sont redondants et espacés dans la coque (hormis peut etre la motorisation est le stockage de l'antimatiere). Ce qui libere beaucoup de place pour le reste... et donne une tres bonne fiabilité.
Pour ce qui est des avaries, un Varlet peut voler correctement jusqu'à atteindre le point de rupture et diverger dans une belle gerbe d'energie... (l'antimatiere etant juste un peu avant reconvertit par le systeme de securité automatique).

Les avaries sur le moteur Varlet ne mettent jamais en danger l'equipage (sauf en cas de panne seche en Triche-Lumiere). Les coups de canaondes ou de fleur de la mort se contente de surcharger le systeme de controle et ainsi deregler le moteur Varlet pour le rendre moins performant. Rappelez vous qu'il faut etre dans un chantier astronaval pres d'une etoile a combustion tres stable pour mettre au point un Varlet... Donc, un Varlet n'a jamais de grosses avaries, il est simplement déréglé.
Sauf cas de sabotage par un coup direct sur le moteur (explosifs, coup direct par un blaster lourd ou autre), dans lequel cas, il sera mis hors d'usage (voir regle de dommages sur les materiels, avec NT6 en resistance). La vitesse TL tombera a zero (dereglage), PUIS les avaries serieuses commencent.
Avatar de l’utilisateur
deltar kirlek
 
Messages: 202
Inscription: Mer 2 Avr 2008 18:59
Localisation: derriere l'ecran juste devant vous

Messagede Khrys le Ven 5 Oct 2007 22:12

un petit 'UP' sur ce sujet... oui, je me le suis retapé entièrement.

on a passé en revu:
- l'aspect résistance des Varlet sous le coup de canaonde
- l'aspect des vieilles technologies
- les effets de l'antigravité (et son besoin en alimentation énergétique)
- vaut-il mieux utiliser le moteur Varlet ou l'antigrav en vol atmosphérique (et quelle vitesse en vol atmosphérique), et l'organisation des vols.
- le cout en antimatière (peu cher, mais pour les petites autonomies cela devient crucial d'économiser chaque kg d'AM)

Si je peux me permettre une synthese :roll:

1. Je ne reviens pas sur la resistance des Varlets, le sujet semble etre partagé par tous :type de dommages, et 100pts de degats=1pt de coque pour les vaisseaux de taille modestes, mais le ratio ne tient pas pour les vaisseau > 1000 tonnes, de toute facon, c'est illusoire qu'un fantassin se tape un gros tonnage tout seul :) )

2. les vieilles technologies NT5 ne seront rencontrés que par les PNJs, il sera rare que les PJs en pilotent ou en possèdent. Cela vaut-il le coup de se pencher sur des règles de constructions? Grosso modo, une masse de coque plus importante, un moteur Varlet (moins veloce) plus volumineux au départ pour appréhender les systèmes auxiliaires de propulsion (avec un coef qui va de pair), au final, beaucoup moins de tonnage 'utile' (cale et passagers).

3. Pour l'antigravité, il est bien de rester cohérent avec la physique connue, mais que la relation masse nécessaire <-> masse déplacée n'est peut pas qu'un simple coefficient? exponentielle, carré, facteurs multiples, de toute façon, on n'en sait rien :wink: Le besoin en energie est faible, l'antigrav de table peut etre rechargé par induction, et avoir un capacité de quelques heures d'utilisation avant recharge... les systemes lourds etant directement compris dans la masse (de base) de moteur Varlet donnée dans les tables, pas besoin d'en calculer sa masse (et hop, soldé).

4. Pour l'utilisation ou non du moteur Varlet en atmosphere, bien sur, chacun fait ce qu'il veut. Celui qui desire 'economiser' de l'AM volera au plus tot en mode antigrav. Celui qui est pourchassé utilisera au mieux le potentiel de son astronef... Pour le reste, les regles de navigation atmospherique s'en charge. Et oui, le Moteur Varlet est magnifique et non polluant (on est sorti depuis longtemps de l'ere industrielle).

5. Rejoins le point 4. La loi du 1kg/mn reste de mise. Donc les grosses autonomie ne s'en soucieront pas, pour les autres, il faudra gerer au mieux les prioritées.

Bref, on ne touche a rien, mais on enrichi le texte original de commentaires qui le rendent plus cohérent...
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Précédente

Retourner vers Questions sur Empire Galactique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron