Véhicules antigrav : nouvelles règles de construction

Au-delà du PBF, si vous vous posez des questions sur les règles et l'univers d'Empire Galactique...

Véhicules antigrav : nouvelles règles de construction

Messagede SPQR le Sam 10 Fév 2007 00:44

Voici un premier jet pour une réactualisation des véhicules antigrav, civils comme militaire, en essayant de faire le trait d'union entre la première bulle à 2t la place et le véhicule aux souches AG fines comme du papier. J'y joins également de nouvelles armes, surtout de classe militaire, afin de permettre aux antigravs et aux vaisseaux Varlet de posséder du matériel plus conséquent que des fusils lasers en tourelle.

Points de coque :
- champ de force : masse x0.5 - pèse 10% de la masse totale du véhicule
- coque énergétisée : masse x1.0 - pèse 20% de la masse totale du véhicule
- coque énergétisée blindée : masse x2.0 - pèse 20% de la masse totale du véhicule - !! matériel de classe militaire !!

Mobilité :
- classe A : vit 10.000km/h / type Atmos - Vit Verticale 11-T heures - Maniabilité T-D - pèse 40% de la masse totale du véhicule - vehicule 30 tonnes maxi
- classe B : vit 5.000km/h / type Atmos - Vit Verticale 20-T heures - Maniabilité (T-D)/2 - pèse 15% de la masse totale du véhicule - vehicule 100 tonnes maxi
- classe C : vit 30km/h - Vit Verticale 30-T heures - Maniabilité (T-D)/4 - pèse 3% de la masse totale du véhicule - vehicule 1000 tonnes maxi

Passagers : Type de confort (besoin de moins de place et de systèmes)
- TC 1 : 0.5t/place - !! matériel de classe militaire !!
- TC 2 : 0.5t/place
- TC 3 : 1.0t/place
- TC 4 : 2.0t/place


=========================================


Armement / Dégats (Pt coque) / Masse affût fixe / Masse tourelle / Portée max.

- Arme Sol / 0.5 / 0.1 t / 0.5 t / 1 km - arme sol classique comme définit dans l'Encyclopédie

- Graser / 1d3 / 0.5 t / 2.5 t / 1 km
- Graser lourd / 1d6 / 2.0 t / 10 t / 100 km

Cannon Accélérateur de Particules CAP (uniquement contre des cibles peu mobiles ou immobiles. Souvent utilisé pour le bombardement orbital) =>
- CAP / 1d6 / 5.0 t / 25.0 t / 500 km
- CAP lourd / 2d6 / 10.0 t / 50.0 t / 5000 km

Laser lourd / 1 / 0.2 t / 1.0 t / 1 km
Canon laser / 1d2 / 0.4 t / 2.0 t / 5 km

Missile antigrav à Ogive Laser / 1d6 / 0.25 par missile / 500 km
--- c'est une tête nucléaire dont l'ogive dirige l'énergie Gamma
Missile antigrav à Ogive à Fusion / 1d3 / 0.25 par missile / 500 km
Missile antigrav à Ogive Explosive Conventionnelle / 1 / 0.25 par missile / 500 km

Lance Antigrav / 6 / 1.0 t / en tourelle impossible / 100 mètres
--- arme de contact, similaire à l'arme antigrav NT6, en plus gros et envoyant un faisceau à très forte gravité qui "pliera" tout obstacle pris dedans


=========================================

Quelques exemples :

Bulle biplace, 2 tonnes :
2 passagers TC2 => 1 tonne
Mobilité classe A : 40% de 2 tonnes => 0.8 tonnes
Coque : Champ de force => 0.2 tonnes
Points de coque = 1 (soit 100 pts de dégats contre armes classiques)

Antigrav militaire de reconnaissance E-75, 6 tonnes
Equipage 2, TC1 => 1 tonne
Mobilité A => 2.4 tonnes
Coque blindée => 1.8 tonnes
Armement :
- Graser fixe => 0.5 tonnes
- 2 armes Sol fixes => 0.2 tonnes
- 1 soute (6 drones de reconnaissance) => 0.1 tonnes
Points de coque = 12

Antigrav militaire anti-Varlet E-505, 10 tonnes
Equipage 2, TC1 => 1 tonne
Mobilité A => 4.0 tonnes
Coque blindée => 3.0 tonnes
Armement :
- 2 Grasers fixes => 1.0 tonnes
- 1 Lance antigrav => 1.0 tonnes
Points de coque = 20

Véhicule antigrav de tourisme de luxe, 50 tonnes
1 Pilote TC4 => 2.0 tonnes
11 Passagers TC4 => 22 tonnes
Mobilité B => 7.5 tonnes
Coque champs de force => 5.0
Soute => 5 tonnes
Hangar => 8 tonnes
1 arme sol en tourelle => 0.5 tonnes
Points de coque = 25

Bulle Bus 20 personnes, 40 tonnes
20 passagers TC2 => 20 tonnes
Mobilité A => 16 tonnes
Coque Champ de force => 4 tonnes
Points de coque = 20


Kénéné vouzenpansé :?:
"Que les forces de l'Univers bénissent votre destinée".
Sachiel Qruze, Enseigne Navyborg. Spécialité Ingéniérie.
Avatar de l’utilisateur
SPQR
 
Messages: 462
Inscription: Sam 6 Jan 2007 16:21

Messagede Khrys le Sam 10 Fév 2007 08:34

Pour les regles sur les antigrav, ca me plait bien, et les exemples sont parlant.

Par contre, pour les armes, tu gardes le coefficient de masse x5, pour la tourelle. Là, j'ai un doute par contre. Pour une petite masse, j'imagine bien que le systeme soit relativement gros et incompressible, par contre, pour de plus grosses armes, j'imagine que l'essentiel de la masse ne soit plus que de la coque, et c'est léger la coque! Les differents moteurs et la structure de support de l'arme ont certes un masse à priori proportionnelle, mais pour ce qui est de l'habillage, il faudrait reduire.
D'un autre coté, appliquer un coef constant à toutes les armes a quelque chose de simple et rapide...

Tu multiplies aussi la masse du graser->graser lourd par 4, pour un double de degats. Tu es aussi gourmand en masse. J'y vois plutot un x2 en masse pour des degats triplés. Mais tu peux te rattraper sur le prix en pretextant des materiaux de qualités supérieures et une technologie plus pointue.

Concernant les missiles: mon avis est qu'une arme a rayonnement (vitesse lumiere) est plus rapide qu'un missile. Les missiles Espace->Espace ont ete abandonnés depuis longtemps. Car il suffit d'une arme sol et d'un infotir niv1 pour se debarasser de n'importe quel missile menacant. A moins, que tu n'utilises des missiles contre des cibles au sol. Là, à la limite ca peut etre efficace contre des Formecs ou des bunkers/cible strategiques fixes.

Concernant les Ogives...
Un tete nucleaire (atomique) est moins puissante qu'une tete à Fusion (thermonucleaire), pourtant tu montres le contraire avec les degats infligés. Et une tete nucleaire de 10kt, c'est Hiroshima en effet, alors 1d6 pts de coques ca fait maigre! Il faut savoir que pour initier une reaction nucleaire il faut une masse critique de matiere fissile. Le minimum connu est de 15kg de Plutonium.
Maintenant, focaliser l'energie nucleaire telle une charge creuse... j'ai des doutes, mais bon, au 116°siecle, pourquoi pas.

J'aime bien ton concept de lance Antigrav :roll:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede SPQR le Sam 10 Fév 2007 17:00

Khrys a écrit:D'un autre coté, appliquer un coef constant à toutes les armes a quelque chose de simple et rapide...

Je n'aurais jamais pu aussi bien le dire :D

C'était surtout pour simplfier le tout et harmoniser avec les armes sol des règles Varlet.

Pour les plus grosses armes, il faut les voir comme pas du tout discrêtes et uniquement utilisées sur les vaiseaux militaires impériaux. Si le Protecteur avait été doté de telles armes, les protubérances sur la coque l'empècheraient de leurrer les pirates.

Tu multiplies aussi la masse du graser->graser lourd par 4, pour un double de degats. Tu es aussi gourmand en masse. J'y vois plutot un x2 en masse pour des degats triplés. Mais tu peux te rattraper sur le prix en pretextant des materiaux de qualités supérieures et une technologie plus pointue.

Il faut comparer les Lasers avec les Grasers (j'aurais du les mettre à la suite). Si j'ai mis le Graser lourd si... lourd, alors regarde sa portée et compare la avec celle du Graser normal.

C'est peut-être le canon laser que je devrais booster un peu, non ?

Concernant les missiles: mon avis est qu'une arme a rayonnement (vitesse lumiere) est plus rapide qu'un missile. Les missiles Espace->Espace ont ete abandonnés depuis longtemps. Car il suffit d'une arme sol et d'un infotir niv1 pour se debarasser de n'importe quel missile menacant. A moins, que tu n'utilises des missiles contre des cibles au sol. Là, à la limite ca peut etre efficace contre des Formecs ou des bunkers/cible strategiques fixes.

250 kg le missile c'est peu être light pour ce que je veux lui faire faire. Pour les décrire, je dirais que ce sont des projectiles à propulsion antigrav améliorée renforcée, leur vitesse max étant augmentée grâce à l'effet MAD (celui qu'on va p-e donner aux Varlet pour franchir le mur du son et de la lumière comme si de rien n'était). Ils sont pilotés par un équivalent infopilote programmé pour pourchasser ca cible et opérer à des mouvements aléatoires de dérobade.
Le missile en tant que cible devient alors beaucoup moins facile à abattre.

L'autre avantage est que quand la cible en a un qui le poursuit, c'est du temps gagné à ne pas se faire tirer dessus.

Et tu as raison, les enveloppes de tir Air-Sol et Air-Air basse altitude seront les plus efficaces, car trop haut voir dans l'espace à la limite de l'efficacité de l'antigrav, ils ne seront plus si mobiles que ça. En plus on entrera dans le domaine de tir des armes à ondes Varlet, et là... bobo :D

Concernant les Ogives...
Un tete nucleaire (atomique) est moins puissante qu'une tete à Fusion (thermonucleaire), pourtant tu montres le contraire avec les degats infligés. Et une tete nucleaire de 10kt, c'est Hiroshima en effet, alors 1d6 pts de coques ca fait maigre! Il faut savoir que pour initier une reaction nucleaire il faut une masse critique de matiere fissile. Le minimum connu est de 15kg de Plutonium.
Maintenant, focaliser l'energie nucleaire telle une charge creuse... j'ai des doutes, mais bon, au 116°siecle, pourquoi pas.

Pareil, mes descriptions étaient sommaire, mais je demande l'indulgence du public, comme je l'ai écrit, ce n'était qu'un premier jet de brouillon (donc très brouillon :P )

D'abord ce sont des petits missiles. Le système AG comme le système MAD laisseront moins de place pour une ogive de grande masse.
Ensuite si je veux faire du gros missile, c'est pas vraiment un problème. Voici un casseur de Varlet lourd, de station spatiale comme de planète, espace-espace :
- prendre un chasseur Varlet
- donner le contrôle à un infopilote un peu spécial, pas besoin de cockpit
- mettre une bombe AM dans 1 tonne de soute
- transformer tout le reste du potentiel en vitesse
Mortel, non ? :shock:

L'ogive à fusion, je la vois plus comme un minitokamak qu'on fait exploser, un peu comme la bombe Nova dans la Guerre Eternelle, mais sans l'IEM. Mais pas comme une arme nucléaire classique qui disperserait en masse des particules à haute radioactivité (encore que, voir plus bas).

L'idée de l'ogive Laser ne vient pas de moi mais des romans d'Honor Harrington. L'idée originale d'une telle arme vient de Edward Teller et son projet ""Project Excalibur"

Technologie de l'Honorverse
Projet Excalibur
Edward Teller

Lors de la période d'Édouard Saganami, les missiles employaient des ogives à fusion dans la gamme de la mégatonne. De telles armes devaient arriver très près de la cible pour faire des dommages, et l’équipement de poursuite s'améliorait. L'ogive nucléaire a été remplacée comme tueur de vaisseau par la tête laser. Cette arme emploi un rayonnement électromagnétique d'énergie élevée produit pendant une explosion nucléaire pour alimenter environ vingt-cinq lasers à rayon X. Lorsque le rayonnement initial entre dans le milieu d’augmentation, les rayons gamma sont amplifiés et mis a feu, après quoi le milieu d’augmentation sera détruit par les répercussions de l'explosions, ce qui a pour résultat un bref évasement de multiples rayons laser gamma de forte énergie. À la différence d'une ogive à fusion, des dommages significatifs peuvent être occasionnés à tout ce qui se trouve à moins de 25.000 kilomètres de la détonation. Le missile à tête laser est plus efficace pour pénétrer les parois latérales qu'une pur explosion de fusion (dans la réalité, cette arme - mais avec une performance plus faible - a été conçue par le Édouard Teller ; il l'a appelée "projet Excalibur"). À l’époque des romans, les vaisseaux spatiaux emportent la plupart du temps des têtes à laser, quelques ogives nucléaires, et quelques missiles de guerre électronique.


Son avatange est qu'elle n'aurait pas besoin d'être à proximité immédiate de la cible (la dilatation de la sphère de plasma ne serait p-e même pas assez rapide pour rattraper le vaisseau cible), au contraire des rayons laser gamma. Au contraire d'une répartition uniforme de l'énergie avec une ogive classique, l'ogive laser projette des rayons qui concentreront cette énergie.

Et contre les particules radioactives, on peut imaginer que l'empire NT6 a mis au point un appareil qui transformera ces atomes lourds résiduels en d'inoffensives particules élémentaires.

Après, pour les dégats, est-ce trop, pas assez, il faut voir :wink:




Je voulais rajouter quelques points sur les antigrav contre les Varlets.

- même s'il perd l'initaitive, un AG peut tirer ses armes fixes (rotation 180% et vol à reculons, ce que ne peut pas faire un Varlet). Une arme sol en tourelle peut attaquer une autre cible.

- l'avantage du Varlet, c'est qu'il peut arriver à portée comme s'enfuir très rapidement, si ça chauffe trop.

- Pour limiter la vitesse des Varlet en atmosphère, ce que je propose c'est :
V Atmos = V Espace / 10, en km/h
Ca reste toujours très rapide et normalement irratrappable par des AG, sauf dans un milieu dénué d'atmosphère.

Il faudra imaginer le combat d'antigravs comme un ballet ultrarapide et foudroyant, tellement rapide que ce seront les infopilotes et infotirs qui appliqueront les manoeuvres, le pilote et le tireur ne seront là vraiment que pour la la manoeuvre générale, la tactique et le contrôle de tir.



Une petit formule pour vous faire peur :D
Comment calculer l'accélération d'un antigrav au cours d'une maoeuvre (pour faciliter le boulot, on ne parlera que d'une accélération linéaire) ?

A = (V1 - V0) / (9.81 x T)
A : accélération instanténée, exprimée en G
V1 : vitesse finale, exprimée en m/s
V0 : vitesse initiale, exprimée en m/s
T : durée de l'accélération, exprimée en seconde

Exemple de la bulle AG accélérant de 0 à 50 km/h en un millième de seconde. Le résultat nous donne une accélération d'environ 1416 G :shock:
"Que les forces de l'Univers bénissent votre destinée".
Sachiel Qruze, Enseigne Navyborg. Spécialité Ingéniérie.
Avatar de l’utilisateur
SPQR
 
Messages: 462
Inscription: Sam 6 Jan 2007 16:21

Messagede Khrys le Sam 10 Fév 2007 17:44

Bon, j'y peux rien, mais bossant dans le domaine du nucleaire, je vais donner quelques conseils.

Arme nucleaire: bombe à fission d'atome (qu'importe pourvu qu'il soit sensible à la fission, généralement Uranium 235 ou Plutonium 239)
Arme à Fusion: fusion de deux éléments légers (deuterieum et tritium, isotopes de l'hydrogene) en un élément plus lourd (Helium). C'est ce qui se passe dans le Tokamak ou dans le Soleil. Dans le cas d'une bombe, c'est une bombe atomique qui sert d'amorce (oui, sacrée amorce), ensuite, c'est la fusion qui prend le relais et libere encore plus d'energie.

On peut imaginer qu'au 116eme siecle, ils aient améliorés la technique en appliquant un champs de force centré sur la masse à fissionner, et ainsi avoir moins besoin de masse fissile. Donc une ogive de ce type pourrait avoir une masse seulement de quelques kg. Ok, maintenant, si on parle de puissance, c'est la vitesse de réaction qui est prédominante sur la masse. Je m'explique: une energie libérée de facon trop lente disperserait la masse fissile au lieu de l'utiliser. Donc, on plus la réaction est rapide, au plus le rendement est élevé.

Si on prend comme référence la bombe d'Hiroshima équivalent à une dizaine de kt de TNT, ca fait quand meme pas mal de dégat!
types de dommages infligés par une arme nucleaire: Rayonnement thermique et gamma (radiation pour faire simple), onde de choc.
Si les boucliers des Varlets sont capable de resister aux rayonnements pres d'une etoile, alors il est possible qu'ils resistent à ce type d'arme.
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede SPQR le Sam 10 Fév 2007 18:06

Khrys a écrit:Arme à Fusion: fusion de deux éléments légers (deuterieum et tritium, isotopes de l'hydrogene) en un élément plus lourd (Helium). C'est ce qui se passe dans le Tokamak ou dans le Soleil. Dans le cas d'une bombe, c'est une bombe atomique qui sert d'amorce (oui, sacrée amorce), ensuite, c'est la fusion qui prend le relais et libere encore plus d'energie.

On peut imaginer qu'au 116eme siecle, ils aient améliorés la technique en appliquant un champs de force centré sur la masse à fissionner, et ainsi avoir moins besoin de masse fissile. Donc une ogive de ce type pourrait avoir une masse seulement de quelques kg.

Dans Gundam 0083, c'est un condenseur Minovsky qui remplace l'amorce atomique. Le système de Champ de Force compréssé par gravité renforcée est aussi pour moi la plus plausible pour le 116ème siècle :wink:

Si les boucliers des Varlets sont capable de resister aux rayonnements pres d'une etoile, alors il est possible qu'ils resistent à ce type d'arme.

C'est effectivement le point qui pourrait oser le plus de problème. Mais dans ce cas, les boucliers arrèteraient tout, sauf quand ils s'interpénètrent lorsqu'il y a contact entre deux vaisseaux.
Une bulle n'aurait aucune chance de pouvoir s'approcher assez près d'un Varlet pour rentrer dans ses boucliers.

Il y a peut-être une alternative. On sait que les écrans voient leur efficacité amoindrie par le champs de gravité d'une planète (texto, pas par tout corps stellaire gravitationnel). Peut-on imaginer que sur une planète (pas près d'une étoile donc), jusqu'à une distance du sol supérieure au diamètre de la planète, les écrans peuvent laisser passer de telles énergies ?

Si on prend comme référence la bombe d'Hiroshima équivalent à une dizaine de kt de TNT, ca fait quand meme pas mal de dégat!
types de dommages infligés par une arme nucleaire: Rayonnement thermique et gamma (radiation pour faire simple), onde de choc.

Quelqu'un a une idée ou je vire le concept des ogives Nova et Laser ? :?
"Que les forces de l'Univers bénissent votre destinée".
Sachiel Qruze, Enseigne Navyborg. Spécialité Ingéniérie.
Avatar de l’utilisateur
SPQR
 
Messages: 462
Inscription: Sam 6 Jan 2007 16:21

Messagede Khrys le Sam 10 Fév 2007 19:30

SPQR a écrit:Mais dans ce cas, les boucliers arrèteraient tout, sauf quand ils s'interpénètrent lorsqu'il y a contact entre deux vaisseaux.
Une bulle n'aurait aucune chance de pouvoir s'approcher assez près d'un Varlet pour rentrer dans ses boucliers.

Il y a peut-être une alternative. On sait que les écrans voient leur efficacité amoindrie par le champs de gravité d'une planète (texto, pas par tout corps stellaire gravitationnel). Peut-on imaginer que sur une planète (pas près d'une étoile donc), jusqu'à une distance du sol supérieure au diamètre de la planète, les écrans peuvent laisser passer de telles énergies ?


Bon, dans le premier cas, les deux champs s'interpenetrent: c'est à dire qu'une telle explosion toucherait les DEUX vaisseaux. Hors de question, a moins d'avoir le concept de charge creuse pour diriger l'energie.

Dans le deuxieme cas, tu attaques une cible au sol, ou proche du sol. Autant mettre le paquet, et tout PETER autour :roll:

Pour repondre à ta derniere question: les missiles ne pourront jamais penetrer des boucliers militaires d'un Varlet. Par contre, pour ce qui est des attaques au sol ou du bombardement orbital, je ne vois aucune restriction à l'utilisation de missile pour faire des frappes 'chirurgicales' (terme à la mode) mais puissantes.
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede SPQR le Sam 10 Fév 2007 19:41

Khrys a écrit:Bon, dans le premier cas, les deux champs s'interpenetrent: c'est à dire qu'une telle explosion toucherait les DEUX vaisseaux. Hors de question, a moins d'avoir le concept de charge creuse pour diriger l'energie.

Justement, les lasers Gamma de l'ogive laser sont dirigés :roll:

Pour repondre à ta derniere question: les missiles ne pourront jamais penetrer des boucliers militaires d'un Varlet.

Je n'ai jamais pensé à des attaques directs, et d'ailleurs la plus part des missiles actuels utilisent des détecteurs de proximité.

Et si, sur une planète, un écran Varlet arrête un rayon laser gamma concentré, alors aucune arme sol ne pourra atteindre le Varlet (à moins d'avoir traversé l'écran, et d'être, comme défini par la table des distance dans le combat spatial, au contact).
"Que les forces de l'Univers bénissent votre destinée".
Sachiel Qruze, Enseigne Navyborg. Spécialité Ingéniérie.
Avatar de l’utilisateur
SPQR
 
Messages: 462
Inscription: Sam 6 Jan 2007 16:21

Re: Véhicules antigrav : nouvelles règles de construction

Messagede deltar kirlek le Ven 15 Juin 2007 17:17

a premiere vu ça me parait pas mal, pour moi ça me plait c'est simple et rapide a utiliser lors une partie

SPQR a écrit:Voici un premier jet pour une réactualisation des véhicules antigrav, civils comme militaire, en essayant de faire le trait d'union entre la première bulle à 2t la place et le véhicule aux souches AG fines comme du papier. J'y joins également de nouvelles armes, surtout de classe militaire, afin de permettre aux antigravs et aux vaisseaux Varlet de posséder du matériel plus conséquent que des fusils lasers en tourelle.

Points de coque :
- champ de force : masse x0.5 - pèse 10% de la masse totale du véhicule
- coque énergétisée : masse x1.0 - pèse 20% de la masse totale du véhicule
- coque énergétisée blindée : masse x2.0 - pèse 20% de la masse totale du véhicule - !! matériel de classe militaire !!

Mobilité :
- classe A : vit 10.000km/h / type Atmos - Vit Verticale 11-T heures - Maniabilité T-D - pèse 40% de la masse totale du véhicule - vehicule 30 tonnes maxi
- classe B : vit 5.000km/h / type Atmos - Vit Verticale 20-T heures - Maniabilité (T-D)/2 - pèse 15% de la masse totale du véhicule - vehicule 100 tonnes maxi
- classe C : vit 30km/h - Vit Verticale 30-T heures - Maniabilité (T-D)/4 - pèse 3% de la masse totale du véhicule - vehicule 1000 tonnes maxi

Passagers : Type de confort (besoin de moins de place et de systèmes)
- TC 1 : 0.5t/place - !! matériel de classe militaire !!
- TC 2 : 0.5t/place
- TC 3 : 1.0t/place
- TC 4 : 2.0t/place


=========================================


Armement / Dégats (Pt coque) / Masse affût fixe / Masse tourelle / Portée max.

- Arme Sol / 0.5 / 0.1 t / 0.5 t / 1 km - arme sol classique comme définit dans l'Encyclopédie

- Graser / 1d3 / 0.5 t / 2.5 t / 1 km
- Graser lourd / 1d6 / 2.0 t / 10 t / 100 km

Cannon Accélérateur de Particules CAP (uniquement contre des cibles peu mobiles ou immobiles. Souvent utilisé pour le bombardement orbital) =>
- CAP / 1d6 / 5.0 t / 25.0 t / 500 km
- CAP lourd / 2d6 / 10.0 t / 50.0 t / 5000 km

Laser lourd / 1 / 0.2 t / 1.0 t / 1 km
Canon laser / 1d2 / 0.4 t / 2.0 t / 5 km

Missile antigrav à Ogive Laser / 1d6 / 0.25 par missile / 500 km
--- c'est une tête nucléaire dont l'ogive dirige l'énergie Gamma
Missile antigrav à Ogive à Fusion / 1d3 / 0.25 par missile / 500 km
Missile antigrav à Ogive Explosive Conventionnelle / 1 / 0.25 par missile / 500 km

Lance Antigrav / 6 / 1.0 t / en tourelle impossible / 100 mètres
--- arme de contact, similaire à l'arme antigrav NT6, en plus gros et envoyant un faisceau à très forte gravité qui "pliera" tout obstacle pris dedans


=========================================

Quelques exemples :

Bulle biplace, 2 tonnes :
2 passagers TC2 => 1 tonne
Mobilité classe A : 40% de 2 tonnes => 0.8 tonnes
Coque : Champ de force => 0.2 tonnes
Points de coque = 1 (soit 100 pts de dégats contre armes classiques)

Antigrav militaire de reconnaissance E-75, 6 tonnes
Equipage 2, TC1 => 1 tonne
Mobilité A => 2.4 tonnes
Coque blindée => 1.8 tonnes
Armement :
- Graser fixe => 0.5 tonnes
- 2 armes Sol fixes => 0.2 tonnes
- 1 soute (6 drones de reconnaissance) => 0.1 tonnes
Points de coque = 12

Antigrav militaire anti-Varlet E-505, 10 tonnes
Equipage 2, TC1 => 1 tonne
Mobilité A => 4.0 tonnes
Coque blindée => 3.0 tonnes
Armement :
- 2 Grasers fixes => 1.0 tonnes
- 1 Lance antigrav => 1.0 tonnes
Points de coque = 20

Véhicule antigrav de tourisme de luxe, 50 tonnes
1 Pilote TC4 => 2.0 tonnes
11 Passagers TC4 => 22 tonnes
Mobilité B => 7.5 tonnes
Coque champs de force => 5.0
Soute => 5 tonnes
Hangar => 8 tonnes
1 arme sol en tourelle => 0.5 tonnes
Points de coque = 25

Bulle Bus 20 personnes, 40 tonnes
20 passagers TC2 => 20 tonnes
Mobilité A => 16 tonnes
Coque Champ de force => 4 tonnes
Points de coque = 20


Kénéné vouzenpansé :?:
Avatar de l’utilisateur
deltar kirlek
 
Messages: 202
Inscription: Mer 2 Avr 2008 18:59
Localisation: derriere l'ecran juste devant vous


Retourner vers Questions sur Empire Galactique


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron