Départ ...

Cette fois, c'est la bonne... banzaiiiiiii !

Messagede MJ le Sam 17 Déc 2005 18:25

[Ouvre son précieux... oh, mon précccciiieux... tome 1 de l'Encyclopédie à la page 31]

:?:

[Regarde la formule permettant de calculer la distance entre deux systèmes stellaires]

:shock:

[Prend son double décimètre pour la calculer selon la méthode simple]

:roll:
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede MJ le Sam 17 Déc 2005 18:32

Les données astronomiques concernant le système de la planète Robinson permettent au personnel de pilotage de calculer une distance de vol d'approximativement 538 A-L., ce qui, en dehors des incidents éventuels, devrait donner un vol compris entre 40 et 48 heures en tenant compte des sauts nécessaires pour "faire le point".

Bien sûr, l'autonomie du Mephisto est amplement nécessaire pour ce vol.

Deux questions à l'aimable équipage :

- qui va piloter sur la majeure partie du trajet ? Ce sera celui-ci qui devra m'envoyer une série de jets de deux dés pour les incidents de vol.

- en dehors des pilote, co-pilote et mécano, que comptent faire exactement les autres membres d'équipage durant ces futures 48 heures ?
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Semirande le Sam 17 Déc 2005 19:16

[Quart type "voilier de plaisance"]
Quatre heures chacun, avec une pause conséquente pour permettre à M. Bala de se reposer s'il a un coup de pompe.
Semirande
 

Messagede deltar kirlek le Sam 17 Déc 2005 21:27

Je m'occupe de surveiller les jumeaux et sinon pendant mes heures de repos, je fais mon entrainement perso, entretien physique et passe d'arme de contact pour ne pas perdre la main.
Avatar de l’utilisateur
deltar kirlek
 
Messages: 202
Inscription: Mer 2 Avr 2008 18:59
Localisation: derriere l'ecran juste devant vous

Messagede Khrys le Sam 17 Déc 2005 22:13

Une fois nos hotes bien installés, je fais le tour des cabines pour des aleas de dernieres minutes. S'il n'y a rien à signaler, je me dirige vers ma cabine, et je consulte les questionnaires clients de facon detaillée. Je consulte aussi ce que Petrus a bien voulu nous transmettre sur notre clientele.

Ca va m'occuper deja une bonne partie de la soirée... Je laisse a Cedrante le soins courant des passagers. Pour les 'gros pepins', je suis tout de meme disponible.

je me renseigne aussi sur les specialités de Robinson en termes commerciaux et politiques s'il me reste du temps. je compte me coucher tot si la clientele se contente de rester dans ses cabines (pouvant à loisirs profiter des aventures TriD recents que j'ai commandé). :arrow:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede Semirande le Sam 17 Déc 2005 23:09

[Vacherie, grôôôôôôôsse vacherie]
"Monsieur Edelman, je crains que les aventures TriD ne doivent attendre."

Sémirande donne un lien vers un fichier de documentation sur un répertoire de l'un des nombreux ordinateurs du Méphisto.

"C'est la notice d'utilisation des maintiens de vie. Ne lisez que les têtes de chapitre : vous n'aurez ainsi que 8 000 000 de signes à assimiler. Demandez-moi si vous ne comprenez pas quelque chose. Merci à vous." :D :D :D :D :D

Je sens que la commandante va aller respirer le vide :wink:

PS : 8 millions de signes = 1778 pages.
Semirande
 

Messagede Khrys le Dim 18 Déc 2005 00:12

[quote="Semirande"][/quote]

Bah, le patron est au courant, je ne suis pas instruit dans cette compétence :lol: ... je peux toujours apprendre, mais en deux jours, je crains que vous me demandiez l'impossible :shock:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede MJ le Dim 18 Déc 2005 17:07

Enfin, tout est prêt ! Les moteurs Varlet du Mephisto sont chauds, les autorisations de vol enregistrées, le plan de vol défini (dans la mesure de ce que permet le Triche-Lumière...)... Déjà, le vieux mais robuste vaisseau s'élève de la base de la TSA, prend très vite de l'altitude et arrive en zone orbitale, prêt à s'affranchir de l'influence de Terra Formata.

Dans le bloc passagers, Khrys et Cédrante :roll: s'affairent autour de la famille Malachite... et ce n'est pas si simple : la belle-mère a déjà commencé à prendre Khrys à partie pour lui signifier qu'il est inconcevable qu'elle reste plus de 24 heures à bord dans des conditions si spartiates, les petits jumeaux prétendent déjà s'ennuyer et demandent à ce que l'équipage organise des jeux ou des animations, l'épouse, enfin, a déjà changé de couleur de teint et se plaint de nausées avant même le passage du vaisseau en TL...

Indifférents à ces jérémiades, les deux pilotes ordonnent à Arcus Bala et son dfidèle Chubby de pousser les moteurs et passent en Triche-Lumière.

En un instant, l'environnement devient totalement déroutant : une épaisse brume environne le Mephisto qui donne la sensation de l'écarter à vive allure en traçant sa voie. De cette masse brumeuse, chacun des membres de l'équipage tire des sensations, sonores, visuelles, chromatiques... différentes qu'il serait trop long de décrire ici.

Dans le bloc passagers, l'épouse et la fille du client ont déjà vomis... obligeant le père Cédrante à sortir le matériel de nettoyage :roll:
Par contre, chose positive, les petits jumeaux, dont ce n'est pourtant pas le premier voyage, se taisent et restent tranquilles profitant des sensations délirantes prodiguées par le triche-Lumière. Le chef de famille, quant à lui, se tient à l'écart, confortabelment assis dans un fauteuil, un subtil sourire Malachite de satisfaction sur les lèvres.

Au bout d'un peu moins de quatre heures en vol TL, Sémirande qui ne connaît pas la Route plus que Casey, crée un Point de Vérité et le Mephisto se retrouve en vol Espace, pas très loin d'un système inhabité tournant autour d'une pâle étoile jaunâtre. Compte-tenu de la relative inexpérience d'une partie de l'équipage et, surtout, de l'extrême pénibilité d'une large partie des passagers, la Commandante ordonne un vol d'une heure en Espace afin de permettre à chacun de retrouver ses sensations pendant qu'elle fait le point avec Casey. Le vol s'annonce finalement assez long...

Faîtes-vous, sur l'ensemble du vol, des choses particulières (en dehors de celles déjà notées) : actions, conversations, observations... ?
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Khrys le Dim 18 Déc 2005 22:46

Je vais m'occuper du plus dur: la belle-mère... (discution type: "racontez moi comment les temps sont durs, et l'education des enfants qui va à vau l'eau", et j'ecoute patiemment)
Deltar, tu jettes un oeil à distance sur les garnements .
Cedrante, je te laisse le reste...

Et ceci, jusqu'a ce que les passagers se sentent plus a l'aise.

Je verifie si les passagers malades souffrent reellement des troubles hyperluminiques ou s'il s'agit simplement de l'angoisse du vol (j'ai medecine et cedrante aussi).
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede Semirande le Dim 18 Déc 2005 23:00

[Vieux proverbe Navyborg]
Veille qui veut vivre.
Semirande
 

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vers l'infini... et au-delà !


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron