Veddar Padesh Loö Lu en voyage d'affaires [Sémirande]

Cette fois, c'est la bonne... banzaiiiiiii !

Veddar Padesh Loö Lu en voyage d'affaires [Sémirande]

Messagede MJ le Sam 31 Déc 2005 19:18

Après avoir inspecté la bulle NT6 sortie de la soute du Mephisto, Ariana Badlam, sans un mot, se place aux commandes. Sémirande grimpe derrière elle pour laisser Veddar Padesh Loö Lu s’installer sur le siège passager où sa salopette d’apparat lui pose tout de même quelques problèmes de confort…

La bulle s’élève très rapidement sous les impulsions expertes de Ariana. Sur les indications du Malachite, celle-ci dirige le véhicule antigrav au-dessus de l’agglomération de Defoe, une métropole assez modeste au final mais qui n’est pas sans rappeler, dans certaines de ses dispositions, Emporion Magna. Certains détails, toutefois, diffèrent suffisamment franchement comme la quasi absence des bâtiments administratifs traditionnels, notamment ceux des Guildes ou encore l’existence, près du centre de la ville, d’un gigantesque bâtiment aux formes bulbeuses qui possède sans doute quelque utilité cultuelle.

Ariana dépose la bulle en douceur sur le toit d’un immeuble aux formes aériennes haut d’une cinquantaine d’étages : d’après Veddar Padesh Loö Lu, il s’agirait du plus luxueux hôtel de ce monde, le Island Palace. Décidément, on ne se refuse rien…

Il est convenu qu’Ariana reste aux commandes de la bulle pendant que Sémirande accompagne son client dans le dédale des couloirs à l’épaisse moquette ouatée du palace puis à bord d’un ascenseur antigrav empruntant le puits de lumière central de l’hôtel. Celui-ci permet l’accès à un vaste hall où se succèdent les guichets d’accueil et quelques confortables salons de détente, c’est vers l’un de ceux-ci, adossé au bar, que se dirige Veddar Padesh Loö Lu :

« Très bien, Commandante, je vous remercie d’être venue jusqu’ici. Mes amis ne sont pas encore arrivés mais ne devraient plus tarder : je vais les attendre ici. Prenez donc quelques consommations à mes frais au bar pour patienter. Mais je vous préviens : pas d’alcool trop fort car je pourrais en avoir pour quelques heures ! »


Que fait Sémirande ? Eventuellement, il est possible qu’une conversation se soit tenue précédemment…
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Semirande le Lun 2 Jan 2006 19:58

[Va-t-elle :?: Elle va :!: ]
Sémirande embarque donc très normalement dans la bulle, comme décrit plus haut. Durant le trajet, elle s'inquiète de la façon dont le client a vécu le vol. "Tout a-t-il été à votre convenance ? Qu'est-ce qui vous a déplu ? Que pourrions-nous faire pour remédier à cela ?" etc.

Arrivés dans le bar, à la remarque de son client
MJ a écrit:Mais je vous préviens : pas d’alcool trop fort car je pourrais en avoir pour quelques heures !
elle a comme un sursaut.
"De ce côté-là, Honorable Veddar Padesh Loö Lu, je crains d'être quelqu'un d'un peu terne. Voyez-vous, je ne bois jamais d'alcool, ne me drogue pas hors les stimulants légaux parfois nécessaires à l'accomplissement de mon métier, ne joue à aucun jeu d'argent, ne pratique pas de paris compromettants, liste non-limitative. Le pire qui puisse m'arriver est, parfois, un léger excès de café, de thé ou de kabor. Espérant vous avoir rassuré".
Sémi s'incline, et va prendre place au bar, à un endroit, disons bien placé pour voir arriver les "amis" du client.
Semirande
 

Messagede MJ le Mer 4 Jan 2006 11:30

Veddar Padesh Loö Lu et Sémirande ont eu avant cela, à l’occasion de leur petit périple entre le parking et le salon cette conversation :

Sémirande : [Ton très protocolaire]
"Honorable Veddar Padesh Loö Lu, j'irai droit au but. J'ignore quelles sont exactement vos activités, et n'aurai pas l'outrecuidance de vous interroger à ce sujet. Simplement, je dois vous mettre en garde sur plusieurs points. Si le principe de cette croisière-découverte est éminemment sympathique, il est des réalités moins riantes. Vous êtes un Etre important et riche, un notable. Vous avez embarqué avec les Etres qui vous sont chers sur un vaisseau assez lent, peu armé, dont vous ne connaissez pas trop bien l'équipage pour un long vol dans un secteur qui, s'il est calme pour le moment, ne le restera peut-être pas éternellement. L'amas de Gion, pour ne parler que de lui, n'est pas si lointain, et j'ai payé - cher - pour savoir que le rapt avec demande de rançon est une activité très rentable. Aussi vous supplierai-je de me pardonner le côté abrupt de mes questions, Honorable.
- Avez-vous des ennemis susceptibles d'aller jusqu'aux pires extrémités pour vous nuire ?
- Avez-vous entièrement confiance en les personnes de votre entourage qui ont connaissance de ce voyage ?
- Vos affaires ont-elles une connotation politique et/ou militaire ? Je n'ajoute pas 'de nature à vous attirer des inimitiés', car ce genre d'activité en suscite toujours.

Vous aurez bien compris que les réponses à ces questions resteront entre nous. Je ne les pose que pour rester fidèle à mon serment Navyborg."

Veddar Padesh Loö Lu [apparemment un peu surpris mais pas forcément fâché] :
« Votre curiosité est légitime, Commandante mais vous vous inquiétez pour rien. J’ai toute confiance en ma famille et je ne pense pas avoir d’ennemis mortels ! Quant au rendez-vous auquel nous nous rendons, je ne peux pas en nier le léger caractère « politique » si nous nous entendons sur la signification de ce terme mais je ne crois pas qu’il m’attire d’inimitiés… Je suis là sur une cordiale invitation ! Et puis, si je m’attendais à des problèmes, j’aurais engagé des mercenaires, pas un équipage de croisière, ne croyez-vous pas ? »

(…)

Arrivée au bar, Sémirande s’installe sur un tabouret et commande au serveur humain un cocktail de jus de fruits, tout en gardant un œil par l’intermédiaire du miroir placé derrière le comptoir sur la table occupée désormais par Veddar Padesh Loö Lu.
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede MJ le Mer 4 Jan 2006 11:41

Après quelques minutes d’attente, Sémirande, l’œil rivé sur le miroir, voit arriver deux Etres près de la table de l’honorable Veddar Padesh Loö Lu qui se lève pour les saluer de façon très protocolaire. IL s’agit d’un autre Malachite mâle, visiblement assez âgé et habillé d’une salopette d’apparat assez semblable à celle du client de la TSA, et d’une humaine, elle aussi âgée (âge apparent : environ 70 ans) à l’air sec et rigide.

A l’invitation de Veddar Padesh Loö Lu, la femme s’assoit la première pendant que les deux Malachites échangent, toujours debout, d’interminables palabres cérémonielles. Ils finissent par s’asseoir au moment où le serveur apporte les boissons. Comme un seul Etre, les Malachites repoussent les boissons pour faire place nette devant eux et disposent devant eux de petits tas de poudres colorées sorties des multiples poches de leur salopette d’apparat.

Après un long moment passé à répartir de façon très minutieuse les tas de poudres devant eux, les Malachites entament une discussion qu’ils ponctuent sans cesse de manipulations des tas de poudres : l’un va tourner et retourner un des tas à l’aide d’une petite spatule de bois sculpté, l’autre va y répondre en se saisissant d’un tas de couleur orangée qu’il disperse par pincées au dessus de la table (…) et ainsi de suite jusqu’à ce que les Malachites, après une bonne heure de palabres incompréhensibles, prennent l’air mutuellement satisfaits et mélangent conjointement leurs différents tas de poudres en un tas unique qu’ils poussent vers le centre de la table. C’est seulement alors que la femme âgée se départit de son air ennuyé pour se mêler à la conversation.


Que fait Sémirande ? (peut-être rien mais je suis obligé de faire une pause pour le déroulement synchrone des autres évènements…)
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Semirande le Mer 4 Jan 2006 22:33

[Il y a toujours quelque chose à faire :P ]

[Allôôôô ?]
Je contacte régulièrement les autres (Khrys Edelman ou Casey Lano, Deltar Kirlek ou Arcus Bala, Mlle Badlam, le Père Cédrante) pour savoir comment se passent les choses.

[re-Allôôôô ?]
Je prends des nouvelles de Terra Formata.

[re-re-Allôôôô ?]
Je prends également les nouvelles de la météo et de la sécurité sur la route de Triple Grace, de la planète Safari, de LulaB (oui, je triche) etc.

[Achats]
    - J'appelle un armurier (mots clef ARC - PRIMITIF - SPORT - VENTE). Je demande un devis pour quatre arcs adaptés "Malachite" destinés aux quatre enfants (les jumeaux, l'ado et la fifille). Ce devis comporte :
    _ des arcs courts, parce que des arcs longs avec leur bedaine :lol: .
    _ des flêches finies,
    _ des cordes de rechange,
    _ des plumes d'un volatile local traitées,
    _ des pointes et des tubes en veux-tu en voilà.
    _ des yayumé, fausses flêches que l'on met sur l'arc et reliées à un simulateur ludique. A la décoche, elles parcourent 1m avant de tomber, mais l'archer à l'impression de tirer réèllement sur des animaux virtuels. Je fais mettre le devis au nom de l'Honorable Veddar Padesh Loö Lu sous la mention "Matériel ludique".

[encore Allo]
- S'il me reste un peu de temps j'envoie quelques messages à mes proches (mon ancien chef d'escadrille Marco, ma tante, ma chère Donia Khelifa à laquelle je transmets les logs des premiers jours de fonctionnement de Chubby avec son nouveau logiciel etc).

Le premier qui dit que les femmes sont bavardes et dépensières est de corvée de chiottes :x
Semirande
 

Messagede deltar kirlek le Jeu 5 Jan 2006 21:03

Semirande a écrit:
Le premier qui dit que les femmes sont bavardes et dépensières est de corvée de chiottes :x


(hors jeu: mmh mmh, où se trouve les commodités alors. :) )
Avatar de l’utilisateur
deltar kirlek
 
Messages: 202
Inscription: Mer 2 Avr 2008 18:59
Localisation: derriere l'ecran juste devant vous

Messagede MJ le Sam 7 Jan 2006 18:23

Semirande a écrit:Je prends également les nouvelles de la météo et de la sécurité sur la route de Triple Grace


Moi aussi... :roll:
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede MJ le Dim 22 Jan 2006 16:49

La conversation à 3 entre les deux Malachites et l’humaine âgée dure maintenant depuis près de deux heures sans qu’aucun incident ou fait saillant soit à noter : la discussion est des plus classiques, sans utilisation de poudres de couleurs ou autre cérémonial original ; il s’agit d’une conversation à bâtons rompus dont il est hélas impossible, à cette distance et dans ces conditions, de déterminer l’objet. Tout juste peut-on noter que chacun des interlocuteurs a ponctuellement recours à un petit ordinateur NT6 pour prendre des notes mais aussi pour montrer, de main en main, certaines choses.

L’attention de Sémirande, qui a cessé de penser qu’elle pourrait saisir la conversation et s’est recentrée sur d’autres tâches personnelles, est néanmoins attirée par un léger remue-ménage en direction de l’entrée du grand hall de l’hôtel. Comme elle, le barman et les autres clients se tournent vers l’entrée, attirés par des mouvements de personnel et quelques éclats de voix.

En un instant, une dizaine de gardes armés portant de grotesques uniformes très colorés s’extrait du tumulte pour prendre position, au garde à vous, dans le hall. Le silence se fait. Un couple d’Etres en costume d’apparat entre à son tour dans le hall : il s’agit d’un homme assez jeune, très beau, dont le costume, richement orné, laisse apparaître une large part de l’anatomie et d’une femme, nettement plus âgée, portant elle aussi une robe très ajourée laissant voir ses chairs fatiguées. Tous les deux se tiennent la main et avancent, l’air solennel, vers le bar de l’hôtel.

A proximité du comptoir, les rumeurs bruissent et arrivent sans peine jusqu’aux oreilles de Sémirande : « Shtarb’ alors ! Le Grand Frère et la Grande Sœur ! Y a un truc qui shmurt’ !? ».

Les traînes des robes d’apparat sont maintenant le seul bruit persistant dans le hall. La marche solennelle des deux personnages s’arrête pile devant la table de Veddar Padesh Loö Lu et de ses deux interlocuteurs. Ils ont tous l’air plutôt interloqués, peut-être vaguement inquiets. Le deuxième Malachite est, lui, plus franchement défait.

Que fait Sémirande ?
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Semirande le Dim 22 Jan 2006 21:12

[Houla, les ennuis commençent ...]
- J'appelle Monsieur Edelman, lui demandant de venir dare dare. (J'ignore les ennuis avec Pardang). Je demande un marchand parce que, face aux guignols armés de fusils, un seul soldat sera de peu d'utilité.
- J'appelle Mademoiselle Badlam. Je lui dis de se tenir prête à venir nous cueillir au rez de chaussée en cas de besoin.

Je ne bouge pas, mais reste attentive a la suite des évènements.
Semirande
 

Messagede MJ le Mer 25 Jan 2006 18:20

Les deux personnages, après avoir marqué une pause manifestement destinée à rendre l'atmosphère plus pesante, se décident à parler. De façon très déconcertante pour qui n'y est pas habitué, leurs voix semblent parfaitement coordonnées et ils parlent parfois simultanément, mais en génral plutôt se relaient au beau milieu d'une phrase sans marquer la moindre hésitation :

"Honorable Otavia Tanmer..."
"...honorable Veddar Padesh Loö Lu, nous..."
"...vous saluons. Nous voyons que vous avez fait..."
"...connaissance avec notre "fidèle" administrateur..."
"...le "très honorable" Sada Malamoti..."
"... ici présent (le Malachite devient verdâtre, ce qui pour un Malachite est plutôt l'équivalent d'une extrême paleur)"
"Nous constatons que la suffisance..."
"...et l'orgueil..."
"... des Guildes ne connaissent aucune limite..."
"... pas même celles fixées par votre propre Guilde..."
"...chargée il est vrai des relations diplomatiques..."
"...de votre Empereur."
"Madame, Monsieur..."
"...comme vous le savez très bien..."
"...vous ne pouvez venir sur nos mondes avec des intentions politiques sans obtenir au préalable..."
"... notre formelle autorisation."
"Nous pourrions très bien vous faire arrêter...
"...et condamner..."
"... pour cette intrusion illégale dans notre système politique."
"Mais nous pensons que le Libre Consentement a..."
"... une mission spirituelle pour guider les peuples égarés."
"Nous vous invitons donc seulement à quitter Robinson..."
"... dans l'instant..."
"... et à ne plus y mettre les pieds...'
"... sans notre autorisation préalable.'
(silence)
Ensemble : "Vous pouvez disposer."

Dans un grand froissement de tissus, le Grand Frère et la Grande Soeur rebroussent chemin sans attendre et ressortent du hall de l'hôtel, laissant derrière eux leurs gardes. Ceux-ci s'approchent de la table, incitant nettement ses occupants à éxécuter les ordres des dirigeants du Libre Consentement.

Otavia Tanmer se lève vivement et emprunte un ascenseur, sans doute pour regagner sa chambre et faire ses bagages.
Veddar Padesh Loö Lu se lève également, semble hésiter et cherche à capter le regard de Sémirande.

Les gardes se rapprochent de l'autre Malachite... qui peut sans doute se considérer prisonnier.


Que fait Sémirande ?

Note : si Khrys le souhaite, il peut arriver à ce moment là mais j'avoue que ce n'est pas clair (Mephisto ou Island Hostel ??)
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Suivante

Retourner vers Vers l'infini... et au-delà !


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron