Mayday, mayday...

La croisière reprend la route.

Messagede Khrys le Jeu 5 Oct 2006 12:53

Sémirande Chalmak a écrit:Par ailleurs, je ne voulais pas faire entrer les naufragés dans le Méphisto ailleurs que dans la soute supérieure, préparée par Mlle Badlam :D :?: Bon, ils y sont, ils y sont, on ne va pas les mettre dehors :roll:


[hors jeu]
Bah, une décompression rapide, et hop... plus de passagers clandestin en moins de 20 secondes :twisted:
[/hors jeu]

(...silence...)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede MJ le Jeu 5 Oct 2006 18:24

Sémirande Chalmak a écrit:[Pas d'affolement .... ]
- Avec quoi émet-il ? (hertziennes, hyperondes, neutrinos (quoique cette dernière manière soit peu probable))
- A-t-il créé un point de vérité ?

Dis-donc, Déhème(vénéré), le Trident faisait-il partie des vaisseaux qui pratiquaient l'exercice au début de nos aventures, hummmm ?


Par ailleurs, je ne voulais pas faire entrer les naufragés dans le Méphisto ailleurs que dans la soute supérieure, préparée par Mlle Badlam :D :?: Bon, ils y sont, ils y sont, on ne va pas les mettre dehors :roll:


Aah ? Bah, on peut changer, je disais la salle de détente comme ça, ce n'est pas important.

Pour les autres questions :

- message hyperondes

- pas (encore ?) de point de vérité

- tu as un moyen pour retrouver le nom des vaisseaux présents lors de ce s manoeuvres ?

Donc, kékévoufète ?
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Cédrante le Jeu 5 Oct 2006 21:29

Cédrante continue d'acheminer les passagers du Zion vers la soute supérieure du Mephisto...

La coque est-elle toujours transparente?

Toujours pas de trace de notre errant?
"Les étoiles, l'Humain, Le Vaisseau, tout est divin, ou le sera un jour. Respectez en toute chose la partie au-delà de votre entendement et dont ne soupçonnerons jamais la pureté. Camarades"
Karl Marff Boddisatva
Avatar de l’utilisateur
Cédrante
 
Messages: 134
Inscription: Jeu 22 Sep 2005 13:49
Localisation: Système Terra Formata

Messagede Sémirande Chalmak le Ven 6 Oct 2006 07:06

MJ a écrit:- tu as un moyen pour retrouver le nom des vaisseaux présents lors de ces manoeuvres ?

Voui m'sieur. Relis les "posts", M. Lano et moi nous y sommes intéressés de très près.
MJ a écrit:Donc, kékévoufète ?

[Rapidos ...]
"Vite, vite, vite. On en est où, de l'embarquement ? Monsieur Lano, avez-vous récupéré toutes les infos que vous cherchiez ? Neutralisez leur antimatière et ... abaissez leurs écrans !!! Dès que c'est OK, renvoyez Chubby et rentrez. Pareil pour vous, mon Père : dès que vous avez sauvé ... :oops: bon, faites au mieux. M. Edelman, quelle est leur cargaison ? Mademoiselle Badlam, qu'est-ce que cela donne ?"

[Robots]
Sémirande se concentre sur les deux sondes, espérant repérer le Rasta, et en savoir plus sur les soutes et la salle des machines du Zion.

[In Petto]
"Plus vite on est pleins, plus vite on démarre, plus vite on contacte le Trident et moins on a de chance de passer pour des "suspects ; et je pense que pour ces gens-là, on devient très rapidement suspect.

Oh, flûte, le client ..."


[Canal privé]
"Honorable Veddar Padesh Loö Lu, nous faisons au plus vite. Nous espérons reprendre très rapidement notre route. Nous allons tenter d'éviter une inspection de la part du Trident, et ce pour être conformes à votre désir de discrétion. Mes respects, Monsieur.[/b]
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede Arcus Bala le Ven 6 Oct 2006 09:34

Pour ma part, je me dirige vers la salle des machines me tenant prêt à toute intervention urgente ou soudaine espérant revoir Chubby au plus vite ....
Avatar de l’utilisateur
Arcus Bala
 
Messages: 131
Inscription: Mer 5 Oct 2005 11:45
Localisation: Dans les étoiles .... :)

Messagede Casey le Ven 6 Oct 2006 09:36

J'ai terminé. Je renvoie la boîte de conserve sur le Mephisto puis je "sabote" leur réserve d'antimatière et finalement, j'abaisse les écrans. Je voudrais bien savoir ce que trafique le rasta en ce moment. Je profite de l'évacuation des passagers pour patrouiller un peu à bord du Zion avant de rentrer. Je cherche une éventuelle salle qui puisse avoir un intérêt quelconque en restant bien attentif au cas où je le croiserais inopinément.
Avatar de l’utilisateur
Casey
 
Messages: 152
Inscription: Lun 10 Oct 2005 14:50

Messagede Khrys le Ven 6 Oct 2006 18:26

Je recupere le laser qui est en salle de commande et le donne a Casey, s'il en a besoin. Si le reste de l'equipage reste bien tranquille (ou apathique) et suis le "troupeau", je surveille les arrieres de Casey, puis m'en vais recuper quelques bricoles interessantes (type grosse valeur et petit volume) dans les cabines le long du chemin de retour. Si le temps me le permet (ou Semirande), je m'en vais inspecter la cargaison et voir ce qui est facilement transbordable.

Par contre, en cas de besoin, j'enfile ma combinaison de facon a pouvoir la verrouiller au plus vite. Ma dague est fixée a l'exterieur de ma combinaison, ainsi que l'etourdisseur. Je m'aide dans un premier temps de l'ordinateur de bord pour faire un premier tri des marchandises de valeurs. Ensuite, si j'ai encore le temps d'inspecter en details la cargaison, ca peut etre interessant.

($$$$$$$$$$$$$$$)
8)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede MJ le Sam 7 Oct 2006 16:36

Sémirande Chalmak a écrit:
MJ a écrit:- tu as un moyen pour retrouver le nom des vaisseaux présents lors de ces manoeuvres ?

Voui m'sieur. Relis les "posts", M. Lano et moi nous y sommes intéressés de très près.


Ah mais attention, je n'en doutais pas vraiment mais je voulais m'en assurer !

Donc : non, le Trident ne participait pas aux manoeuvres militaires conjointes avec l'Armée impériale autour de Terra Formata.
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede MJ le Sam 7 Oct 2006 17:11

L'évacuation opérée par Cédrante et Ariana Badlam est fort lente compte tenu de l'état de neurasthénie doublé de mauvaise volonté évidente des réfugiés. 5 mn pour "convaincre" chaque passager / 10 mn pour l'amener en le surveillant et pour certains en le soutenant (à deux) jusqu'au Mephisto = 15 mn par passager. Disons 60 passagers. 60 x 15 = 900 mn soit 15 heures de travail. Evidemment, on peut accélérer en s'y mettant à plus.

Chacun motivé par ses propres raisons, Khrys et Casey se mettent en chasse à l'intérieur du vaisseau en cours d'abandon. Guidés par Sémirande et ses sondes vers les soutes, ils sont aussi mis sur la voie d'une série de pièces situées au coeur de la structure habitable du Classe I et qui pourraient encore abriter des passagers, morts ou vifs.

Il est convenu de se séparer : Khrys ira voir la soute ou un petit chargement a été repéré, Casey, laser en main, s'occupera des salles inconnues.

Khrys entre dans la soute principale. Comme le reste du vaisseau, elle apparaît peu entretenue et singulièrement petite pour un vaisseau de cette taille. Malgré lui, Khrys calcule mentalement le seuil de rentabilité du Varlet et en a aussitôt un haut le coeur. L'impression négative se renforce lorsqu'il contacte que la plupart des conteneurs semblent contenir essentiellement de la nourriture basique du style ration de survie. Transporter une telle nourriture dans un tel vaisseau semble aberrant : à moins qu'elle ne soit entièrement destinée à nourrir les passagers. Dans ce cas, il y en a pour une très, très longue période.

Quelques conteneurs semblent différents. Khrys entreprend, avec une certaine avidité, d'en faire sauter les verrous pour en vérifier le contenu.

Des coquillages.

Khrys a envie d'ajouter : des putains de coquillages.

Des milliers et des milliers de coquillages. Des petits, des gros, des colorés, des nacrés... mais en tout cas des coquillages.


Pendant ce temps, Casey est arrivé au niveau des pièces restées mystérieuses malgré la coque désopacifiée et les sondeurs. Il faut dire que par leur position et la difficulté d'accès (il faut se taper une vraie enfilade de pièces : un sacré labyrinthe), elles semblent constituer un lieu spécial pour le vaisseau. L'impression est renforcée par la couleur d'un blanc éclatant des coursives jusqu'ici uniformément crasseuses.

Enfin, un portrait en noir et blanc, encadré soigneusement, en décore l'entrée. La photographie représente un homme d'un grand âge, le crane entièrement glabre mais encore beau avec son sourire plein de rides et ses yeux brillants. Sur le cadre, un nom : Carl VIGO.

Casey, le doigt sur la gâchette du laser, entre dans la première pièce : d'abord sombre, elle s'éclaire avec intensité dès que le navyborg y rentre. Casey ne peut s'empêcher de pointer son arme mais l'effet est visiblement automatique. Tout aussi automatique que la musique de fond qui petit à petit envahit l'environnement sonore. La musique est difficile à identifier mais il semble qu'il s'agisse de choeurs d'hommes accompagnés de quelque instrument électronique.

Maintenant que Casey s'est habitué à l'intensité lumineuse, la pièce lui apparaît immense par rapport aux cabines du reste du Zion : déserte, elle est seulement décorée de petites plaques d'un métal cuivré sur lesquels des numéros ont été gravés. Intrigué, Casey s'approche d'une de ses plaques. Aussitôt qu'il a touché l'une d'elles avec le bout de ses doigts, le son de la musique chorale diminue et laisse place à une voix féminine :

"Quel homme d’entre vous, s’il a cent brebis, et qu’il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ?
Lorsqu’il l’a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules,
et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue.
De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance."

Dans le même temps, les murs se couvrent de projections de textes défilants dans toutes les graphies et les langues usitées dans l'Univers. Grâce à la version en Univerlan, Casey se rend compte qu'il s'agit bien du même texte que celui prononcé par la voix et qui, lui aussi, continue à être psalmodié.

Que faîtes-vous ?
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Khrys le Sam 7 Oct 2006 18:18

MJ a écrit:Khrys a envie d'ajouter : des putains de coquillages.

Des milliers et des milliers de coquillages. Des petits, des gros, des colorés, des nacrés... mais en tout cas des coquillages.


:lol:

En effet, si ces coquillages n'ont pas quelquechose de particulier, je ne vois meme pas pourquoi ils en emportent autant.

Bon, d'apres la taille la forme et autre caracteristique, je me mets en connection avec la base de données du Mephisto pour savoir si ces 'satanés' coquillage ne contiennent pas les materiaux de base pour la preparation de narcotique à forte valeur ajoutée, ou s'ils sont vénérés sur une planète...

Ne jamais perdre espoir... :roll:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

PrécédenteSuivante

Retourner vers A new hope...


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron