Incident nocturne

Bienvenue sur la planète aux papillons et libellules...

Messagede Khrys le Lun 12 Fév 2007 21:50

Epstar Jdryk'll a écrit:J’ai vu certains membres d’équipage (coup d’œil à Casey) jouer avec des coquillages : ceux-ci faisaient parti de la cargaison du Zion ?[/i]
// je présume que la réponse sera positive //
[i]Comme les réfugiés n’ont pas d’implant auriculaire monétaire sur eux, je présume que cela était ce qui leur servait de monnaie. Dans tous les cas il y a de distingués biologistes sur cette planète et sans doute y en a-t-il quelques-uns uns parmi eux dont les premiers amours sont la conchyliologie. Peut être pourraient-ils nous dire d’où viennent ces coquillages.


(diantre, pourquoi n'y ais-je pas pensé???????????? :shock: , faudra que j'interroge Tim)

Que de tempéraments sanguin!
Il nous faut aborder calmement ces problemes.

1* Je confirme que Pardang est pour nous une source de probleme et je confirme que l'episode de Robinson ne nous a pas laisser que de bons souvenirs. Si on a hibernateur, je l'y laisserais jusqu'à la fin du périple.

2* L'agression de Mlle Badlam nous démontre qu'il y a des 'agents extérieurs' à notre groupe. On ne peut pour l'instant les identifier, mais cette eventuelle identification percera un sacré mystère.

3* Concernant la 'miraculée', je trouve cela très étrange aussi. Mais bon, si on trouve le mécanisme de guérison et que l'on puisse le breveter, on pourra facilement se mettre à notre compte :D

4* Pour ce qui concerne les questions de justice, il faudra voir avec les seules autorités de cette planète: la fondation. A moins qu'ils décident d'extrader les suspects vers un secteur imperial.

5* J'ai débattu un peu plus franchement que d'habitude avec notre client, et il semble reposer toutes les sources de nos problèmes sur nos épaules. Il ne semble pas conscient que son fils fait tout pour lui 'pourrir' sa croisière.

6* Pour ce qui est des rescapés, ou ce qu'il en restera dans quelques jours, ils sont de toute façon condamnés à une mort proche quoique nous fassions. Ce n'est pas un manque d'humanité, mais une vision réelle des évènements.
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede Epstar Jdryk'll le Lun 12 Fév 2007 23:51

Au moins elle avait parfaitement compris que c’était une menace ; Oui très chère commandante pensa-t-il, je me chargerais moi même de vous traîner devant un tribunal si vous faites le moindre mal à ces gens. Et je vais vous faire rentrer dans la gorge vos insinuations jusqu’à ce vous vous étouffiez avec …

Non l’incident n’est pas clos : ne vous défilez pas quand ça vous arrange.

Je ne doute pas que votre autodoc puisse extraire un fœtus
//encore que dans les règles ce ne soit pas le cas//, mais je vais me répéter : qu’est ce que vous faites des fœtus non viables ? Vous avez le matériel médical hautement spécialisé que sont des réplicateurs utérins à bord ? En tout cas il n’y en a pas sur la base.

En ce qui concerne cet effacement mémoriel cela n’a à ma connaissance jamais été tenté parce que c’est ILLEGAL : c’est une crime, un viol de conscience qu’aucun prêtre digne de ce nom ne se permettrait de faire. Mais un adepte d’une secte, poussé par ce qu’il croit juste, qui sait ?


Il songea brièvement que s’il savait comment s’y prendre il n’hésiterait pas, saepens ou pas.

Je ne permettrais pas d’avoir des avis sur votre manière de piloter votre navire, alors foutez moi la paix en ce qui concerne le domaine médical ou montrez moi vos diplômes et justifiez de votre expérience dans le domaine.

Vous voyez dans ces gens des abrutis, je vous cite, qui ont assassinés une spire. J’y vois des gens désespérés qui entre une mort certaine ont joué une chance infime de survie et ont perdu.

Si vous avez des reproches à déverser sur quelqu’un prenez-vous en à ceux qui les ont poussé à faire çà, sur ceux qui sont responsables de votre situation merdique actuelle.

Pas à moi et pas à eux.

Même si ce sont des mourants, des légumes, si il n’y a plus aucun espoir, ce sont des êtres pensants, sensibles qu’il faut accompagner dignement jusqu’à leur dernier souffle.

Vous me reprochez de vous manquer de respect … (coup d’œil à Casey) vous êtes responsable de vos hommes d’équipage et de leur manières d’être et de leurs discours à votre bord non ? De vos décisions comme celle de descendre à terre Sonja, mademoiselle Badlam et les malachites ?

Vous assumez ou vous trouvez quelqu’un d’autre à blâmer ?

Quel genre de prêtre je suis ? Le genre qui est lié par des serments plus anciens que votre guilde, le genre qui se contente pas de protestation de principe quand on s’attaque aux êtres ou à leur liberté, le genre qui passe derrière tous les militaires et autres abrutis aux yeux en boule de loto, pour enterrer les cadavres ou pour soigner les blessés quand leur plan parfait a foiré …

Quant à vos accusations a demi voilée de viol de conscience, si vous le pensez sérieusement dénoncez moi à la psi-pol, sinon vous savez ce que vous pouvez en faire de vos insinuations.

Vous voulez que je vous passe la brosse à reluire ? Ne comptez pas sur moi.

Je respecte les actes, pas les uniformes, pas même la fonction. Vous traitez Papang et Sonja en criminels … ce que vous semez, vous le récolterez.

Au lieu de les boucler vous feriez mieux de les aider à s’élever, les mettre certes sous surveillance, mais aussi avoir un entretien avec eux en leur montrant un peu de considération et d’amour.

La vie est une chance, la mort n’apporte aucune réponse, seulement l’oubli aveugle.


A moitié étouffé par sa crise de colère il finit par s’interrompre. Il se sentait fatigué et las : il puait le lama, venait de se taper 72 heures avec 5 heures de sommeil, avait sur les bras des gens pour lesquels il n’y avait aucun espoir et il devait en plus se taper un demi psychopathe, une ex-militaire qui le prenait de haut et le considérait comme son ennemi personnel, un vaisseau armé qui croisait au dessus d’eux prêt à intervenir s’ils faisaient mine d’en savoir trop.

Il hésita un instant : est-ce la fatigue et le stress qui parlait ? Etait-il trop dur avec leur commandant visiblement dépassé par les évènements et au bout du rouleau ?

Basta : au fond de lui il savait qu’il avait raison. Qui parlerait pour les sans voix, pour les victimes, pour les prisonniers, pour ceux qui n’ont même pas d’espoir, si ce n’était lui.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede Sémirande Chalmak le Jeu 15 Fév 2007 23:16

Epstar Jdryk'll a écrit:"Non l’incident n’est pas clos : ne vous défilez pas quand ça vous arrange.


[In Petto]
"Poil où cela démange"

Epstar Jdryk'll a écrit:"Je ne doute pas que votre autodoc puisse extraire un fœtus[/i] //encore que dans les règles ce ne soit pas le cas//, mais je vais me répéter : qu’est ce que vous faites des fœtus non viables ? Vous avez le matériel médical hautement spécialisé que sont des réplicateurs utérins à bord ? En tout cas il n’y en a pas sur la base."

[In Petto]
"Pour ce qu'il en sait ..."


Epstar Jdryk'll a écrit:En ce qui concerne cet effacement mémoriel cela n’a à ma connaissance jamais été tenté parce que c’est ILLEGAL : c’est une crime, un viol de conscience qu’aucun prêtre digne de ce nom ne se permettrait de faire.


[In Petto]
"En 4000 ans de Varlet : il va me faire rire ..."


Epstar Jdryk'll a écrit:Mais un adepte d’une secte, poussé par ce qu’il croit juste, qui sait ?


[In Petto]
"Un être admirable, vraiment ..."


Epstar Jdryk'll a écrit:Je ne permettrais pas d’avoir des avis sur votre manière de piloter votre navire, alors foutez moi la paix en ce qui concerne le domaine médical ou montrez moi vos diplômes et justifiez de votre expérience dans le domaine.


[In Petto]
"Compte là-dessus ..."

Epstar Jdryk'll a écrit:Vous voyez dans ces gens des abrutis, je vous cite, qui ont assassinés une spire.


[In Petto]
"Il mélange tout, en plus ..."

Epstar Jdryk'll a écrit:J’y vois des gens désespérés qui entre une mort certaine ont joué une chance infime de survie et ont perdu.


[In Petto]
"Pour ce qu'il en sait, deuxième ..."

Epstar Jdryk'll a écrit:Si vous avez des reproches à déverser sur quelqu’un prenez-vous en à ceux qui les ont poussé à faire çà, sur ceux qui sont responsables de votre situation merdique actuelle.


[In Petto]
"T'ai pas attendu ..."

Epstar Jdryk'll a écrit:Pas à moi et pas à eux.


[In Petto]
"Pauvre petit persécuté : ce que je peux être méchante quand même ..."

Epstar Jdryk'll a écrit:"Même si ce sont des mourants, des légumes, si il n’y a plus aucun espoir, ce sont des êtres pensants, sensibles qu’il faut accompagner dignement jusqu’à leur dernier souffle.


[In Petto]
" Ca non plus, je n'y aurais pas pensé toute seule ...[/i]

"


Epstar Jdryk'll a écrit:"Vous me reprochez de vous manquer de respect … (coup d’œil à Casey) vous êtes responsable de vos hommes d’équipage et de leur manières d’être et de leurs discours à votre bord non ?

[In Petto]
" Tiens, prends ma place, qu'on rigole ... "

Epstar Jdryk'll a écrit:"De vos décisions comme celle de descendre à terre Sonja, mademoiselle Badlam et les malachites ?

[In Petto]
"En voilà une remarque qu'elle est intelligente".

Epstar Jdryk'll a écrit:"Vous assumez ou vous trouvez quelqu’un d’autre à blâmer ?"

[In Petto]
"Oh ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii, mon Pèèèèèèèèèèèèèèèèèère ...
Fouettez-moi jusqu'au saaaaaaaaaaaaaaaang, faites-moi expièèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèer !".


Epstar Jdryk'll a écrit:"Quel genre de prêtre je suis ? Le genre qui est lié par des serments plus anciens que votre guilde,

[In Petto]
"... ça devient mesquin"

Epstar Jdryk'll a écrit:" le genre qui se contente pas de protestation de principe quand on s’attaque aux êtres ou à leur liberté, le genre qui passe derrière tous les militaires et autres abrutis aux yeux en boule de loto, pour enterrer les cadavres ou pour soigner les blessés quand leur plan parfait a foiré …

[In Petto]
"Super-cureton en pleine action""

Epstar Jdryk'll a écrit:"Quant à vos accusations a demi voilée de viol de conscience, si vous le pensez sérieusement dénoncez moi à la psi-pol, sinon vous savez ce que vous pouvez en faire de vos insinuations.

[In Petto]
"Et les tiennes, d'insinuations ? J'ai envie de l'appeller, la PsiPol, tiens ... Eh puis non : il est trop marrant, finalement."

Epstar Jdryk'll a écrit:"Vous voulez que je vous passe la brosse à reluire ? Ne comptez pas sur moi.

[In Petto]
"SURTOUT PAS : pas sur mes sandales en poil de Chourouha de Marine :( ."

Epstar Jdryk'll a écrit:"Je respecte les actes, pas les uniformes, pas même la fonction. Vous traitez Papang et Sonja en criminels … ce que vous semez, vous le récolterez.

[In Petto]
"Repentez-vous, repentez-vous"

Epstar Jdryk'll a écrit:"Au lieu de les boucler vous feriez mieux de les
aider à s’élever, les mettre certes sous surveillance, mais aussi avoir un
entretien avec eux en leur montrant un peu de considération et d’amour".



[In Petto]
"On commence par une séance de méditation transcendentale Haré Krishna. Puis deux heures de cantiques."

Epstar Jdryk'll a écrit:"La vie est une chance, la mort n’apporte aucune réponse, seulement l’oubli aveugle.

[In Petto]
"Et dieu, dans tout cela ? etc etc etc. Bon, on a atterri quand ? Hier matin, je crois. Les journées durent environ 27 heures standard. Allez, au pif, on se connaît depuis 24 HS, et il se permet de sortir tout cela. Il est fort, le mec."

[Voix sucrée]
"Merci pour ces intéressantes remarques. Dites ..."

Sémi se lève, passe derrière le bien silencieux M. Itzhak Abbart Daykhard, pose une demi-seconde la main sur 'épaule de M. Edelman. Un déclic : un café tout chaud vient de tomber dans un gobelet. Elle s'en saisit doucement et continue

[Perfide]
"Vous pensez que le jeune Pardang Padesh Loö Lu aurait pu sauver la Demoiselle Sonja ? En utilisant des pouvoirs psi ? Et pourquoi ne serait-il pas aussi télékinésiste. Il aurait pu envoyer un objet contondant assommer notre Ariana pour s'en débarasser hummm ?"

Sémi se tourne vers M. Jdryk'll et le regarde droit dans les yeux.

[L'air de pas avoir envie de rigoler]
"Ces deux jeunes gens resteront dans leur cellule froide, humide, malsaine, encombrée de choses rampantes et grouillantes jusqu'au réveil d'Ariana."

[Se tournant, soudain fatiguée.]
"Prenez la chambre 6. Le malachite est dans la 5, et la jeune fille dans la 7. Vous pourrez veiller sur eux. Si j'en vois un des deux un tourner autour de l'infirmerie, il ou elle le regrettera."

[Vers les autres]
"Je vais voir où ils en sont, là-haut. Il faut que je parle aux toubibs du Pacte."

[A tous]
"Faites attention à eux. Le Trident n'a pas l'air d'être une casserolle du genre de ceux qui sont venus faire de l'intimidation avec la Division Nova autour de Terra Formata. Allez."
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede Epstar Jdryk'll le Ven 16 Fév 2007 00:34

Epstar aller rajouter quelque chose et leva la main pour ponctuer sa phrase quand il aperçut sa main droite qui était agité d’un tremblement léger, mais certain.

La phrase s’évapora aussitôt de son esprit et ne franchit pas le limes de ses lèvres.

Il referma la main avec force au point de faire blanchir ses phalanges, puis la rouvrit : le tremblement ne cessa pas.

Son corps se rappelait à lui et lui adressait des messages qu’à force de volonté il avait jusque là réussi à masquer.

Mais la marée montait et les digues étaient sur le point de céder.

Dieux qu’il était fatigué ; l’odeur du café chaud qui flottait inexplicablement dans la pièce lui donnait presque la nausée.

Il essaya de se remémorer les dernières phrases de Commandante … il s’était laissé entraîner par ses obsessions et en était devenu aveugle et sourd aux autres, à leurs arguments, à leurs maux.

Depuis quand la vérité était-elle son héritage personnel ?

Il se passa les mains sur le visage longuement avant de se lever et d’incliner brièvement.

Commandante : avec votre permission je vais me retirer. Je vais m’installer à l’infirmerie et essayer de dormir un peu afin de pouvoir intervenir si le cas de mademoiselle Badlam devait évoluer. Je compte m’y enfermer pour des raisons de sécurité si vous n’y voyez pas d’inconvénients.

Et concernant les jeunes, il vaut effectivement peut être mieux pour leur sécurité les enfermer le temps d’y voir plus clair : je ne suis pas en mesure de les surveiller tant que je n’aurais pas dormi quelques heures.

Monsieur Edelman seriez-vous assez aimable pour vous occuper d’eux et de leur expliquer la situation ? Je ne suis pas certain d’être capable de raisonner correctement actuellement et de trouver les mots justes.


Il sortit ensuite, marchant d’un pas raide de fatigue.
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede Invité le Ven 16 Fév 2007 07:46

[Encombrement]
"Eh, j'ai dit : la 6. Dans l'infirmerie, il y a Ariana."

Sémirande prend M. Jdryk'll par la manche, et le pousse devant elle jusqu'à l'endroit indiqué. Puis, après un énorme soupir, elle monte voir les passagers du Zion.

[mode hors jeu /on]La 6 est celle d'Ariana. Mais elle est toujours très bien rangée :roll: [mode hors jeu /off]
Invité
 

Messagede Sémirande Chalmak le Ven 16 Fév 2007 07:51

Encore une deconnexion ...
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede Epstar Jdryk'll le Ven 16 Fév 2007 10:51

Epstar, tourna un instant en rond dans la cabine étrangère avant de se glisser sous la douche sonique.

Il hésita un instant avant de renoncer à se raser.

Il s’allongea en songeant qu’il y avait un truc vachement important qu’il avait oublié de dire à la commandante, mais qu’il ne souvenait pas ce que c’était.

Cinq minutes après il dormait d’un sommeil sans rêve.

//réveillez moi quand vous aurez besoin : pour moi le marchand de sable est passé :wink: //
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede Casey le Ven 16 Fév 2007 11:17

Mi amusé mi agacé par la petite joute verbale entre le toubib et la commandante, Casey allait y mettre un terme en faisant une démonstration magistrale de cette fameuse violence, si absurde que seuls les plus stupides y font appel pour pallier leur manque d'esprit. Il se voyait déjà lui flanquer un crochet bien viril dans la mâchoire mais il se ravisa... Peut-être qu'il commençait sérieusement à se ramollir et qu'Epstar avait vraiment réussi à l'intimider pensa-t-il ironiquement.

« Bon. J'ai assez perdu mon temps comme ça. Je serai dans ma cabine. Quand vous aurez besoin de moi pour piloter ce fichu vaisseau, faites-moi signe. »

Voyant que la situation n'allait guère évoluer, Casey quitta la passerelle et si la porte n'avait pas été automatique, il l'aurait claquée.

(Et hop ! Voilà une bonne façon de retirer mon perso pendant les vacances.)
Avatar de l’utilisateur
Casey
 
Messages: 152
Inscription: Lun 10 Oct 2005 14:50

Messagede Khrys le Ven 16 Fév 2007 19:10

(finalement, Khrys se retrouve tout seul dans la salle d'equipage, généralement il trouvait toujours une bonne excuse pour rejoindre les clients ou sa cabine, mais là tout etait allé trop vite... :o )

Bon, et bien, je vais faire mon tour pour controler que les chambres sont bien sensées contenir nos passagers 'VIP' (votre inconsciente/irritante personne :roll: )

Ensuite, je ferais ma check-list de l'avitaillement de bord.
Et pour finir, je prendrais des nouvelles de notre clientèle.

Khrys se demandait si une dose d'euphorisant dans l'aération du Méphisto ne mettrait pas une meilleur ambiance? Ses parents avaient deja pratiqués une telle méthode, mais bon, etant tous les deux membres de l'Eglise de la Lumiere Interieure, cela se comprennait :roll:
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede Itzhak Abbart Daykhard le Sam 17 Fév 2007 11:12

Daykhard se léve en dernier mais rattrape promptement la Commandante, avec son allure d'apprenti Techno (Combinaison à poches) tendance décontractée (parfum Lama n5, barbe négligée et cheveux en bataille), il reprend certains de ses arguments clefs:

Sémirande Chalmak a écrit:
Il semble maintenant acquis que le Zion a traversé la spire Géronimo/Sixtine, et que celle-ci en est morte. Je dirais maintenant que cette hypothèse est
vérifiée à 95%. Les membres de l'équipage du Zion sont donc condamnés, à ces mêmes 95% de ... 'chance'."


"Cet horrible évènement nous mène à notre premier problème. Cette Sonja, qui a frappé mon coeur de pitié, était à bord du Zion. Si elle n'est pas montée après Géronimo/Sixtine, c'est qu'elle aussi a traversé la spire. Or elle va mieux. cela ne s'est jamais vu, jamais. Je pose la question : qui est-elle donc ? Ou quoi ?


Je ne suis certes pas un spécialiste du Triche-Lumière et je ne me permettrais pas de venir pérorer sur un domaine que je ne doute pas que vous maitrisiez à la perfection mais si vous mentionnez les 95% de chances des passagers du Zion cela ne pourrait-il pas expliquer le rétablissement de Sonja?
Autre chose, lorsque je suis venu vous aider à gérer les malades, un éclat dans son regard m'a frappé, un quelque chose d'étrange, elle est peut-être effectivement monté à bord apres la traversée de la Spire, les autres n'avaient pas du tout la même puissance du regard.
Il faudrait demander à nos Prêtres si un Psi peut violer sa propre conscience, dans ce cas Sonja pourrait fort bien avoir protégé son propre esprit ainsi.

Sémirande Chalmak a écrit:
Second point : notre jeune client. Son histoire d'hommes entrés dans le hangar pour agresser notre pilote "planète", ce n'est pas dur : je n'y crois pas. Il va falloir qu'il s'explique.


Je n'ai pas toujours été Routard Intergalactique, avant cela j'ai travaillé dans une agence de détectives de la Friche, je peux aller le voir et tenter de tirer sa version au clair, Epstar pourra se rassurer, j'apprécie trop les Malachites et je connais trop bien la Loi pour être violent à l'égard d'un témoin.
Le fait que vous n'y croyez pas est une réalité mais peut-être lui y croit-il? si Sonja est effectivement douée de pouvoir Psi elle a tres bien pû réécrire sa mémoire.
Vous avez mentionné le fait que Pardang faisait parti d'une secte, or nous ne connaissons pas, à l'heure actuelle, l'origine des passagers du Zion, peut-être font-ils parti de la même secte?
Peut-être Pardang a ainsi essayé de sauver une "soeur"?

Sémirande Chalmak a écrit:
Troisième point : le Pacte d'Airain. Quand nous avons croisé le Zion, il portait sur sa coque des trainées que je ne connais que trop bien : des traces d'impact floraux. A-t-on tiré sur sa propulsion ? Sa coque ? Je ne sais. Un peu des deux sans doute. J'appelle à l'aide et qui rapplique instantanément ? Un Classe I du Pacte. Bizarre. Et qui vient porter secours avec des moyens disproportionnés ? Encore ce Classe I. Bon, je pense que c'est lui qui a canardé le Zion. Pourquoi ?"


Si votre hypothèse pouvait se confirmer les raisons ne manqueraient pas, en effet les forces militaires nos affiliées à l'Empire sont violentes et tyranniques, ils tentent peut-être de supprimer des témoins gênants, ou achévent une purge commencée en secret...
Mais, si le Trident est l'appareil ayant pris en chasse le Zion, il aurait fallu que celui-ci soit une belle frégate rapide et maniable, parce que croyez-moi, si nous avons tous nos spécialités celles des hommes du Pacte est la Mort et ce malgré une relative vétusté dans leurs équipements militaires. On peut tuer avec un pistolet Laser, on peut aussi tuer à mains nues.
"Hey! mec, je croyais avoir été clair: TU me refiles des infos et APRES je vois si je peux faire quelque chose pour toi, ok?"
Itzhak Abbart Daykhard
 
Messages: 455
Inscription: Mer 8 Nov 2006 13:43
Localisation: Mes bureaux se situent sur Terra Formata

PrécédenteSuivante

Retourner vers LulaB


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron