En attente des secours...

Bienvenue sur la planète aux papillons et libellules...

En attente des secours...

Messagede MJ le Lun 26 Fév 2007 15:08

L'ambiance à bord du Mephisto est devenue vraiment bizarre.

Après le subit éclatement des antagonismes entre Sémirande, Epstar et Casey, chacun a tenté de retrouver son calme en s'isolant. Mais s'isoler à bord d'un Varlet accueillant son équipage, ses passagers, une équipe médicale militaire et une soixantaine de réfugiés... ce n'est pas franchement évident. :roll:

Résultat : petit à petit, pour aller se faire un café ou pour se dégourdir les jambes, chacun réinvestit, parfois sans déserrer les mâchoires, l'espace public.

L'entretien routinier des réfugiés a été délégué de plus en plus à l'équipe envoyée par le Pacte d'Airain. De temps en temps, un membre d'équipage se contente d'aller les surveiller de loin. Mais sans Daykhard, Ariana, les jeunes Malachites... cette surveillance est très hypothétique. En gros, les envoyés médicaux du Pacte sont les 3/4 du temps libres de faire ce qu'ils veulent avec les réfugiés.

Ceci ne concerne pas Sonja bien sûr qui est, elle, "au repos". Comme Pardang.

Le reste de la famille Malachite est atterrée, sans joie et semble attendre dans une neurasthénie qui n'est pas loin de concurrencer celle des réfugiés du Zion le moment où le Mephisto redécollera.

Daykhard a ouvert, avec l'aide de Khrys, un petit bureau où il tente de centraliser les recherches pour y voir plus clair dans l'agression de Ariana, la fuite de Pardang et Sonja... et tous les autres trucs bizarres de cette croisière.

Epstar surveille l'état de Ariana. Elle est indiscutablement hors de danger mais reste encore dans un état de grande fatigue et, sans doute, de choc psychologique qui oblige à différer tout interrogatoire d'au moins quelques heures.

Sémirande et Casey finissent par se croiser dans le poste de pilotage. La Commandante s'inquiète auprès de son second d'éventuelles nouvelles du Varlet affrété par la Guilde Navyborg de Terra Formata. Pas encore de nouvelles...
Avatar de l’utilisateur
MJ
Administrateur du site
 
Messages: 815
Inscription: Jeu 15 Sep 2005 18:06

Messagede Khrys le Lun 26 Fév 2007 18:30

même si l'enquête demande de l'attention à Khrys, il ne saurait oublier notre très chère clientèle!

Il va de soi qu'il essaie d'occuper comme il peut, et avec les loisirs du bord notre belle famille Malachite. De toute façon, le reste de la famille n'est pas astreinte à rester sur le Méphisto, même s'il lui est fortement recommandé de ne pas s'éloigner de l'astroport. 8)
Tout à un prix, même les hommes ont le leur.
Avatar de l’utilisateur
Khrys
 
Messages: 4166
Inscription: Mer 23 Jan 2008 22:37

Messagede Sémirande Chalmak le Lun 26 Fév 2007 22:15

[Rectificazionnes ...]
MJ a écrit:Après le subit éclatement des antagonismes entre Sémirande, Epstar et Casey, chacun a tenté de retrouver son calme en s'isolant.

Pas en ce qui me concerne. S'isoler n'est tout simplement pas possible à quelqu'un occupant ma fonction.

MJ a écrit:...chacun réinvestit, parfois sans déserrer les mâchoires, l'espace public.

Eh bien non. Quand ça a pété, ça a pété. En ce qui me concerne, c'est oublié.

MJ a écrit:L'entretien routinier des réfugiés a été délégué de plus en plus à l'équipe envoyée par le Pacte d'Airain. De temps en temps, un membre d'équipage se contente d'aller les surveiller de loin. Mais sans Daykhard, Ariana, les jeunes Malachites... cette surveillance est très hypothétique. En gros, les envoyés médicaux du Pacte sont les 3/4 du temps libres de faire ce qu'ils veulent avec les réfugiés.

NON, NON et NON.
1) Tout d'abord, sauf contrordre, le Père Cédrante et M. Bala sont toujours là, et j'ai interprété mon perso dans cette hypothèse. Sinon, les gens du Pacte seraient ressortis avec des remerciements.
2) J'ai précisé dans un post précédent que je retournais voir ces toubibs du Pacte. Je n'ai pas eu le temps d'approfondir, mais croyez tous que ce n'est pas pour les lacher

MJ a écrit:Epstar surveille l'état de Ariana. Elle est indiscutablement hors de danger mais reste encore dans un état de grande fatigue et, sans doute, de choc psychologique qui oblige à différer tout interrogatoire d'au moins quelques heures.

Qu'elle se repose ... :-))

MJ a écrit:Sémirande et Casey finissent par se croiser dans le poste de pilotage. La Commandante s'inquiète auprès de son second d'éventuelles nouvelles du Varlet affrété par la Guilde Navyborg de Terra Formata. Pas encore de nouvelles...

Bein non, encore raté. :( J'ai informé très tôt M. Lano du fait que la Guilde nous envoie quelqu'un ; et j'ai précisé que ce n'est pas pour tout de suite.
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede Epstar Jdryk'll le Mar 27 Fév 2007 01:05

Epstar après avoir dormi huit heures d’affilé, s’être assuré que Mademoiselle Badlam allait aussi bien que possible et dormait paisiblement, s’était installé dans le carré de l’équipage.

Une tasse de thé vert fumait doucement à coté de sa main alors que devant lui plusieurs holo écrans diffusaient les images de la rencontre entre le Méphisto et le Zion.

Ecran un : les images retransmises par les caméras extérieures du méphisto quand les champs de normalité s’entre pénétrèrent. On voyait distinctement les traces de brûlures dues à des impacts d’armes énergétiques.

Pause ; annotation : demander à la Commandante, son second ou un artilleur si les impacts d’armes énergétiques laissent une trace rémanente individualisable permettant d’identifier l’arme d’origine. Reprise

Ecran 2 : Les images filmées par la caméra de Khrys lors de sa monté à bord par le sas d’entrée du Zion

une petite plaque de métal gravée dans un coin sombre du sas porte toute une série de numéros de série et/ou immatriculation et porte le nom du vaisseau.


Pause : superposition d’une grille de repérage ; agrandissement zone B7 à C8 ; enregistrement de l’image. Annotation : demander à la Commandante ou à Khrys si à partir de ces numéros de fabrication on ne peut pas retrouver l’origine de ce vaisseau et ses propriétaires successifs. Reprise.

Lorsque Khrys tomba sur le premier cadavre, Epstar demanda à nouveau une pause. Il but pensivement une gorgée de thé, laissant le liquide brûlant et légèrement amère tourner en bouche avant de l’avaler.

Annotation : cadavre numéro un non identifié. Demander son identification à Sonja quand son état le lui permettra. Remarque : trace de brûlure au niveau de la tempe, probablement dut à un faisceau de lumière cohérente. Pas de trace à proximité de l’instrument en cause. Reprise.

Il continua la même procédure pour les cadavres suivants avec un malaise grandissant. Même s’il avait déjà vu beaucoup de cadavres, une telle accumulation de vies brisées le remplissait d’amertume.

Pause ; annotation : sur aucun des cadavres il n’y a de trace d ‘une technologie quelconque. Choix ou obligation ? Reprise.

Arrivés à l'abord d'une nouvelle coursive inconnue, ils se retrouvent quasiment nez à nez avec un homme à la peau sombre, d'une quarantaine d'années apparentes, vêtue d'une simple combinaison de vol d'un modèle passé de mode. Seul détail étonnant de sa physionomie : sa coiffure, faite de sorte d'épaisses dreadlocks crasseuses au bout desquelles pendent des choses ressemblant à des coquillages ou des coquilles d'escargot...


Pause ; superposition d’une grille de repérage ; agrandissement zone H22 à K18 ; enregistrement de l’image. Annotation : vérifier que les coquilles de la chevelure de l’individu sont de la même origine que les coquilles ramenées à bord du Méphisto par Khrys. Reprise.

Les trois hommes d'équipage installés dans leur fauteuil de pilotage, surveillant les données internes du Varlet d'un oeil et le reste des sens, sans doute, tourné vers le Triche-Lumière. … Les deux hommes et la femme ont l'air en bonne santé.


Pause ; sauvegarde d’une image ; annotation : demander à la commandante ou à son second si les pilotes sont en « manuel » ou utilisent un implant. Reprise.

Sa tasse de thé était maintenant presque froide. Il la liquida d’un trait et breuvage tiédasse qui s’était chargé d’amertume.

Ecran Numéro 4 : images retransmisent par la combinaison de Cédrante.

Cédante tombe nez à nez avec un spectacle qui aurait pu être d'une banalité affligeante sur ce triste Zion... sans la complicité bien involontaire de Casey. En effet, une toute jeune femme (17-18 ans apparents) à la peau dorée et aux cheveux noirs avait visiblement entrepris de mettre fin à ses jours en se pendant à un des tuyaux de la coursive... hélas pour ses desseins, la soudaine apesanteur rendait le bout autour de son cou bien inutile...


Pause ; copie de la séance vidéo index actuel moins 10 seconde à index actuel plus 10 seconde ; à enregistrer dans le dossier Sonja. Annotation : tentative de suicide avérée de la patiente répondant au nom de Sonja. Ce comportement est cohérent par rapport à celui du reste de l’équipage. Reprise.

Ecran numéro 3 : images retransmises par la combinaison de Casey lors de sa montée à bord du Zion.

Soudain, Casey se rend compte de la présence de Chubby qui, insensible à l'apesanteur, a continué son oeuvre de collecte d'informations et se manifeste maintenant bruyamment pour connaître la suite de ces instructions.
Casey, qui prend de mauvaises habitudes, envoie promener le robot :
"'vois pas qu'j'suis occupé ? Bon, allez, c'est bon : allo, Arcus Bala ? Je te transmets les données récoltées par le logimec pour analyse, tu prends ?"


Pause : annotations : demander à Arcus Bala s’il a réussi à analyser ces données et si celles-ci comportent des logs de navigation compréhensible. Reprise.

Ecran Numéro 4 : images retransmises par la combinaison de Cédrante.

Ressorti dans la coursive, il jette un œil sur la frêle jeune fille brune qu’il a promptement ligoté. Rassuré de la voir prostrée et donc inoffensive pour elle-même, Cédrante est finalement arrêté brutalement par son regard qui, pour la première fois, accepte de croiser le sien et qui le trouble fort. Une lueur de vie, totalement absente jusqu’ici, semble encore briller au fond de ce regard vide. Cédrante s’approche, les sens en éveil.

"A la Commandante, en effet l'un des membres de l'équipage, m'a adressé la parole, il y avait dans ses yeux une étrange lueur d'attention, je l'améne vers le sas..."


Pause ; copie de la séance vidéo index actuel moins 5 secondes à index actuel plus 5 seconde ; à enregistrer dans le dossier Sonja. Annotation : cet état d’éveil n’est cohérent par rapport à celui du reste de l’équipage. Etat constaté par la suite par moi-même à ma montée à bord du Méphisto. Demander à Cédrante s’il a put établir une relation télépathique avec elle comme le suggère sa phrase. Reprise.

Ecran 2 : Les images filmées par la caméra de Khrys

Khrys entre dans la soute principale. Comme le reste du vaisseau, elle apparaît peu entretenue et singulièrement petite pour un vaisseau de cette taille … la plupart des conteneurs semblent contenir essentiellement de la nourriture basique du style ration de survie. Transporter une telle nourriture dans un tel vaisseau semble aberrant : à moins qu'elle ne soit entièrement destinée à nourrir les passagers. Dans ce cas, il y en a pour une très, très longue période.

Quelques conteneurs semblent différents. Khrys entreprend, avec une certaine avidité, d'en faire sauter les verrous pour en vérifier le contenu.

Des coquillages.


Pause ; annotation : demander à Khrys de me confier des coquillages afin de les faire examiner par les savants de la fondation. Reprise.

Ecran numéro 3 : images retransmises par la combinaison de Casey

Un portrait en noir et blanc, encadré soigneusement, en décore l'entrée. La photographie représente un homme d'un grand âge, le crane entièrement glabre mais encore beau avec son sourire plein de rides et ses yeux brillants. Sur le cadre, un nom : Carl VIGO.


Pause. Enregistrement d’une image. Annotation : transmettre à Daykard pour analyse, peut être s’agit-il d’un nom d’emprunt. Le visage lui est-il familier ? Reprise.

Maintenant que Casey s'est habitué à l'intensité lumineuse, la pièce lui apparaît immense par rapport aux cabines du reste du Zion : déserte, elle est seulement décorée de petites plaques d'un métal cuivré sur lesquels des numéros ont été gravés. Intrigué, Casey s'approche d'une de ses plaques. Aussitôt qu'il a touché l'une d'elles avec le bout de ses doigts, le son de la musique chorale diminue et laisse place à une voix féminine :

"Quel homme d’entre vous, s’il a cent brebis, et qu’il en perde une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller après celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ?
Lorsqu’il l’a retrouvée, il la met avec joie sur ses épaules,
et, de retour à la maison, il appelle ses amis et ses voisins, et leur dit : Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis qui était perdue.
De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance."

Dans le même temps, les murs se couvrent de projections de textes défilants dans toutes les graphies et les langues usitées dans l'Univers. Grâce à la version en Univerlan, Casey se rend compte qu'il s'agit bien du même texte que celui prononcé par la voix et qui, lui aussi, continue à être psalmodié.


Pause ; copie de la séance vidéo index actuel moins 20 secondes à index actuel plus 30 secondes ; Annotation : parabole dite de « dieu aime les pécheurs » tirée de l’ancienne Bible catholique orange. Lieu ressemblant à un lieu de culte. Vérifier que les numéros situés sur les plaques correspondent aux chapitres des saintes écritures. Vérifier la cohérence de ces textes : s’agit-il de textes choisis ou d’une intégralité cohérente ? S’il s’agit d’extraits choisis cela nous éclairera peut-être sur religion ou sur la secte auquel appartient ce lieu de culte.

Il s’étira et alla au distributeur de boisson demander un autre thé vert. Il s’assit le temps que le liquide refroidisse un peu et ouvrit un canal vidéo avec l’infirmerie pour s’assurer que mademoiselle Badlam dormait paisiblement.

Il était sur le point de reprendre la diffusion de l’ensemble des enregistrements vidéo pour s’assurer de n’avoir rien manqué quand la commandante fit son entrée.

Il la salua de la tête, croisa les bras devant lui les mains à plat sur la table et lui adressa un petit sourire.

Bonjour Commandante, je suis content de vous voir.

Je crains d’être parti avec vous sur une mauvaise base de relations. Je me suis fourvoyé et j’ai énoncé à votre égard des sentences injustes, péremptoires.

Vous serait-il possible de m’accorder 5 minutes de votre temps, que j’imagine précieux, pour essayer de faire repartir notre relation du bon pied ?


//HJDR : je supose qu'à un moment ou à un autre la commandante finie par passer par le carré de l'équipage pour manger un bout, boire un café ... c'est pourquoi je me permets de la faire rentrer en scène //
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede Sémirande Chalmak le Mar 27 Fév 2007 05:55

Effectivement, vers midi Sémirande passe voir Ariana, puis entre dans la cafète grignoter un truc.

[Tiens ...]
"Je vous écoute ?"
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede Epstar Jdryk'll le Mar 27 Fév 2007 11:40

Tout d’abord je vous présente mes excuses : hier j’ai oublié le cinquième et septième principe du Rudky et je vous ai insulté. Mes pensées se sont nourries de ma colère, de ma frustration et ont trouvées en vous un catalyseur pratique. Je suis désolé.

Ensuite je pense devoir me présenter dans les formes, chose qui ne nous a pas été possible en raison des circonstances jusque là.

Je suis Epstar Jdryk'll, je suis guérisseur du troisième cercle de l’ordre de Madeterza lui-même rattaché à l’église de la liberté cosmique. J’ai longtemps fait partie d’un hôpital religieux, avant de me consacrer à des missions sur des navires affrétés spécialement par mon ordre pour aller porter assistance aux mondes de la frange frappés par des guerres ou des catastrophes naturelles.

Vous trouverez les détails de ce parcours dans cette carte de données.


Une petite carte opalescente apparue comme par magie entre deux de ses doigts. Il la posa sur la table et la fit glisser vers la commandante.

Comme vous le lirez je suis un guérisseur « naturel » : ne comptez pas sur moi pour pratiquer la chirurgie. Je me sers de mes capacités psychiques, pas d’un bistouri.

Pour le reste, j’espère pouvoir aider tout le monde à bord. J’ai commencé à compulser vos données
(coup de menton en direction des holo-projections figées) et je comprends un peu mieux vos difficultés et vos choix actuels.

J’aurais quelques questions et quelques pistes à vous proposer quand vous aurez le temps de m’écouter et de me répondre.

Pour l’instant je me permettrais de vous en poser une seule.

Comment allez-vous commandante ?


// Les principes du Rudky concernant ce qu’est d’être :

Etre c’est voir détruit l'ouvrage de ta vie et sans dire un seul mot se mettre à rebâtir, perdre d'un seul coup le gain de cent parties sans un geste et sans un soupir;

C’est être amant sans être fou d'amour, être fort sans cesser d'être tendre, se sentir haï, sans haïr à ton tour et pourtant lutter et se défendre;

C’est supporter d'entendre ses paroles travesties par des gueux pour exciter des sots, d'entendre mentir sur soi leurs bouches folles sans mentir soi-même d'un seul mot;

C’est rester digne en étant populaire, rester peuple en conseillant les rois, aimer tous ses amis en frère sans qu'aucun d'eux soit tout pour soi;

C‘est méditer, observer et connaître sans jamais devenir sceptique ou destructeur;

C’est rêver, mais sans laisser le rêve être son maître, penser sans n'être qu'un penseur;

C’est être dur sans jamais être en rage, être brave et jamais imprudent;

C’est être bon, être sage, sans être moral ni pédant;

C’est rencontrer Triomphe après Défaite et recevoir ces deux menteurs d'un même front :

C’est conserver son courage et sa tête quand tous les autres les perdent.
//
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede Sémirande Chalmak le Mar 27 Fév 2007 13:58

[ ... ]
"Pas mal, et vous ?"
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede Epstar Jdryk'll le Mar 27 Fév 2007 14:59

Je vois songea-t-il ... ne pas la braquer.

Plutôt bien, merci. Le sommeil m’a fait beaucoup de bien.

Et vous, vous avez réussi à dormir un peu ?
Où je serai appelé, je n'entrerai que pour le bien des êtres. Je m'interdirai d'être une cause de blessure ou d'atteinte aux personnes, ainsi que tout entreprise contraire à l'éthique à l'égard des hommes, femmes et tout être doué de raison.
Avatar de l’utilisateur
Epstar Jdryk'll
 
Messages: 2561
Inscription: Mer 23 Jan 2008 20:21

Messagede Sémirande Chalmak le Mar 27 Fév 2007 16:03

[ ... :| ... ]
"Tout baigne. Je mange un morceau et je remonte."
Sémi plisse une seconde les yeux. Une tranche de pain tombe, deux oeufs frits atterrissent dessus, suivis par une fine tranche de fromage pré-fondu et d'une sauce ... suspecte. Le tout évoque les marais de Beuarkaïa (sauf pour l'odeur, qui est pire).

"Pas très diététique, mais tellement bon."

Croc. Croc. Croc.
Par notre sainte patronne Rosalia Goutte de pluie, je jure d'assurer la libre circulation des Etres, leur sécurité et leur confort et de les amener à bon astroport fût-ce au péril de mon vaisseau ou de ma vie.
Avatar de l’utilisateur
Sémirande Chalmak
 
Messages: 1308
Inscription: Mer 14 Juin 2006 09:54
Localisation: Mephisto en vol

Messagede Casey le Mar 27 Fév 2007 16:06

Après s'être accordé quelques heures de repos, Casey sortit de sa cabine. Égal à lui-même, il affichait un air aussi maussade que la veille et bouscula légèrement un passager du Trident au détour d'un couloir.

Toujours pas de réponses au sujet des récents évènements... Alors, plutôt que de se perdre en conjectures inutiles, il préféra laisser faire les choses sans se poser de question.

Le vaisseau n'étant pas prêt de décoller, il décida de commencer la journée par se défouler un peu en allant défier les petits Malachites aux jeux-vidéos. Ce n'était certes pas très constructif mais après tout, les actions entreprises jusqu'ici ne l'étaient pas non plus...
Avatar de l’utilisateur
Casey
 
Messages: 152
Inscription: Lun 10 Oct 2005 14:50

Suivante

Retourner vers LulaB


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron