Page 4 sur 5

MessagePosté: Ven 30 Mar 2007 20:46
de Khrys
MJ a écrit:Sans trop s'avancer, on peut même soupçonner sa mère et sa grand-mère de la remonter contre vous...


Hmmm... j'espere que les clients ne vont pas se sentir trop exclus pendant notre escapade aux papillons, nous avons trop tendance à oublier qui nous paie en ce moment... mais cette nouvelle perspective de guérison peut me faire oublier un instant ce tracas.

Et puis, ca va me faire des vacances, et je vous imagine vous en sortir tres bien avec la mégère :twisted:

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 10:26
de Epstar Jdryk'll
se retournant vers Sémirande avec un air un peu contrarié et désignant Khrys d'un vague mouvement de la main :

Il semblerait que nous ayons une différence d'opinion sur la necessité d'emmener Sonja en expéditon avec nous ...

//comment ça cafteur ? Moooooa ? :lol: //

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 10:42
de Sémirande Chalmak
[Enervée tout d'un coup ...]
[Vous ne l'avez jamais vue comme cela]
"Ahhhhhhhhhhh On a pas de temps à perdre. Khrys : vous y allez ou vous n'y allez pas ? Mademoiselle Sonja a manifestement besoin de voir ces bestioles, nous nous devons de l'y mener. Si vous ne voulez pas emmener cette jeune personne, j'y vais moi. Alors ?"

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 15:57
de Itzhak Abbart Daykhard
Daykhard après avoir pris un peu le frais et surtout que personne n'était en train de sortir du Mephisto se suggéra à lui-même d'aller voir de quoi il retournait, il se trouva que pour une fois quelqu'un était d'accord avec lui.
Lui-même. :D

//HRP: gageons par un hasard du calendrier et de l'écoulement du temps, de la relativité et de toutes ces sortes de choses, qu'il arrive à la fin de la dernière tirade de Sémirande...//

"Sans vouloir, en aucune façon, avoir l'air d'intimer à qui que ce soit de faire quoique ce soit, chére Commandante, je pense que vous devriez rester au commandes de votre Varlet, en outre si l'expérience fonctionne, il faudra peut-être organiser des allers-retours en bulle et il se trouve que mise à part vous et M.Casey, je ne crois pas que quiconque puisse la maitriser, il serait donc peut-être judicieux que vous restiez tous les deux à bord...
-Epstar a l'air de penser qu'il faut amener Sonja, il peut la prendre, pourquoi pas? je peux l'aider à sangler les naufragés sur les lamas, Sonja aussi peut nous aider, une fois qu'on sera dans le hangar, elle sera libre de ses mouvements...
-Quand je dis "on", c'est parce que sans vouloir paraitre vous proposer quoi que ce soit, je veut dire "nous" apres tout je ne suis pas un touriste, ni même un membre de votre équipage, vous m'aviez embauché pour une petite enquête, celle-ci est terminée, je me considère comme libre de mes mouvements. Il faudra qu'on discute de mes émoluments mais... plus tard...
-Par rapport à l'enquête et afin d'éviter les tensions avec vos clients Malachites, je pense que vous pouvez rendre sa liberté de mouvement à la jeune Bendala, par contre Pardang doit lui être conservé en isolement, plus pour le protéger de lui-même et éviter qu'il ne panique et soit de nouveau délétère pour lui ou pour les autres... vous avez reçu mon avion en papier, d'ailleurs ou pas? :roll:
-Daykhard se rapproche d'Epstar, ne vous en faites pas, mon vieux, en sortant du hangar nous serons bel et bien deux, on trouvera un moyen, faites moi confiance.
-Voilà, vous en pensez quoi?"

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 17:03
de Sémirande Chalmak
Itzhak Abbart Daykhard a écrit://HRP: gageons par un hasard du calendrier et de l'écoulement du temps, de la relativité et de toutes ces sortes de choses, qu'il arrive à la fin de la dernière tirade de Sémirande...//

"Sans vouloir, en aucune façon, avoir l'air d'intimer à qui que ce soit de faire quoique ce soit, chére Commandante, je pense que vous devriez rester au commandes de votre Varlet, en outre si l'..."


Lui coupant la parole, mais sans discourtoisie ...

"Venez."

Sémi entraîne le Détective un peu à l'écart. Elle lui dit quelques mots, puis le ramène vers le Commissaire et le Guérisseur. Elle lui tient amicalement le coude. L'absence n'a pas duré une minute. :arrow: MP

"Voilà, c'était tout. Poursuivez, Monsieur."

Après la fin de la tirade de M. Daykhard :
"Monsieur Edelman ?"

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 18:29
de Itzhak Abbart Daykhard
Avant de se tourner vers Khrys, Daykhard plisse les yeux un instant et se concentre un instant sur la coque du Varlet puis il lance un bref coup d'oeil à Sémirande et sourit tres légèrement.

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 18:38
de Khrys
Bah... emmenez là, s'il n'y a que cela pour vous faire plaisir :roll:
Mais si on a des problèmes avec elle, je vous aurais averti. :wink:

Khrys, d'un air joyeux ($$) aide les rescapés à se diriger vers les hangars.

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 18:53
de Epstar Jdryk'll
Epstar commença par dresser un bouclier mental afin de garder l'intimité de son esprit intact.

Il voyait le genre ... ce Daykhard était définitivement un ex-militaire option service secret, spécialisation techniques mentales interdites. Ou bien c'était le plus grand acteur à une dizaine d'années lumière (ce qui n'était guère difficile vu la position de LulaB).

Il ne savait trop ce qu'il préférait comme possibilité avoir affaire à un professionnel qui maitrisait sept manières différentes de tuer quelqu'un avec de la corde à piano ou à une baudruche pleine de vent qui se dégonflerait au premier coup dur.

En plus les petits secrets entre la commandante et lui le contrariaient au plus haut point. Il se demanda brièvement pourquoi ... une pointe de jalousie ? Non le rassura sa conscience : c'est pour le bien de la mission, on te cache des trucs et c'est pour ça que tu t'énerves; en plus tu as bien vu avec mademoiselle Badlam qu'elle était plus attirée par les femmes que les hommes : laisse tomber. Son inconscient ne répondit rien et se contenta de se marrer en arrière plan.

Il s'éclairçit la gorge et reprit un poil sec :

Bon j'y vais, je me moque d'avec qui, mais dans 5mns j'aurais franchi cette porte avec Sonja ...

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 23:43
de Itzhak Abbart Daykhard
"Faites ce que vous voulez, je m'en remet entièrement à la Commandante. Je ferais ce qu'elle me dira."

MessagePosté: Sam 31 Mar 2007 23:54
de Sémirande Chalmak
[Faussement exaspérée (un léger sourire pointe) ...]
Sémi lance un retentissant "FI-CHEZ MOI LE CAMP" accompagné d'un coup de pied aux fesses simulé à chacun d'eux. Je suppose qu'après cela MM Edelman et Jdryk'll se dirigent -enfin- vers la sortie.