Page 2 sur 2

MessagePosté: Dim 10 Aoû 2008 20:50
de Sémirande Chalmak
Ce fut un chouette week-end ...
[Allons-y ...]
Sandaahr Fénilara avait l'air passionné par la machinerie du Cobra. "C'est un modèle intéressant. Vous savez : il a cinquante ans ... CINQUANTE ! Autant dire qu'il est neuf. J'ai une occasion unique d'étudier ce genre de matos. Je reste. De toutes façons, vous m'appelez : je rapplique. Ils ont une quadriplace, et une belle, comme tout ce que possède cette nénette."

L'enthousiasme de monsieur Fénilara était plaisant à voir. Le prêtre et le jeune Nad se dirigèrent vers la sortie, riant sous cape.

Makzinéro suçait son pouce.

L'air était frais et piquant. les rayons du soleil mettaient en valeur le contraste entre la jungle et les falaises d'obsidienne qui entouraient la ville. La sortie du Tarmac était toute proche. Le prêtre jetta un coup d'oeil circulaire. Le "petit" astroport était en fait de belle taille. Dame ! Deux gros Varlets y étaient posés, plus le leur, et il y avait encore pas mal de place, sans compter en cas d'urgence les prairies environnantes.

Ils se présentèrent donc au poste de garde. On ne les embêta pas beaucoup : "Vous mettez vos noms, prénoms, monde d'origine, la raison de votre venue : précisez bien si vous demandez l'asile politique (cela dit, au vu de votre baignoire j'ai des doutes), le temps de séjour escompté et tout autre renseignement utile." Et voilà. Cassez-vous : ils projettent un match de hussade en différé, et pas n'importe quoi. L'équipe interuniversitaire de Viala contre les tigres de Tréfolia. A ces mots, les deux Etres réalisèrent qu'ils s'étaient encore rapprochés de la frange galactique.

Les rues n'étaient pas parfaites, mais propres. Il y avait beaucoup d'engins volants utilitaires. Ils prirent les transports en commun pour les amener au centre ville. C'était un bus automatique qui rampa sur une glissière pendant cinq arrêts encore avant de s'envoler et de les laisser à une sorte de gare.

Le prêtre vit une enseigne et fit "Oh !" avant de se reprendre. Il y avait inscrit LIBERTE COSMIQUE

MessagePosté: Dim 10 Aoû 2008 22:14
de Epstar Jdryk'll
Hé, regarde ça Cyclamen : des collègues à moi.

On va y faire un tour ? Tu sais, ils ne sont pas tous comme le vieux Lucius que tu as croisé sur Terra Formata.


L’entraînant par le coude, ils se dirigèrent vers l’enseigne, se frayant un passage à travers la foule qui, habillés de tenues de travail de multiples couleurs, se pressaient dans la petite gare.

MessagePosté: Dim 10 Aoû 2008 22:29
de Sémirande Chalmak
[Une chaise un bureau, une holo ...]
"Tout ce qu'il faut pour exercer un ministère." se dit le Prêtre.

C'était une grande pièce, très propre mais chichement meublée. Au fond, derrière le bureau, sur des couches antigrav, deux Etres dormaient encore, d'un sommeil d'ivrogne. :shock: Il ne put s'empêcher de penser à la cuite monumentale qu'il avait pris avec Sémirande il y avait ... pas si longtemps que cela en fait.

Une porte s'ouvrit d'une petite pièce latérale. Un jeune couple en sortit. Leurs yeux se posèrent sur les arrivants, et leurs regards s'emplirent d'une culpabilité jubilatoire. Manifestement ... :P

"Bonjour à vous. Que pouvons-nous faire pour vous ?" dit la jeune femme d'une voix claire.

Elle pétait la forme ...

MessagePosté: Dim 10 Aoû 2008 22:40
de Epstar Jdryk'll
Avec un léger sourire

Bonjour ma soeur.

Je suis Epstar Jdryk'll, prêtre et guérisseur de notre Eglise.


Posant la main sur l'épaule de Cyclamen : je vous présente Cyclamen, mon protégé et ami.

A qui ai-je l'honneur ?